Salade d'épeautre et de haricots verts....en souvenir d'un beau week-end en Basilicata


Je partage avec vous aujourd'hui un petit souvenir de vacances! Pour fuir la chaleur des Pouilles cet été, nous avons fait une escapade en Basilicata l'espace d'un we, comme ça, sur un coup de tête. C'est la région juste à côté, mais le paysage change complètement et les températures y sont plus supportables, surtout le soir. On a tellement bien dormi!! Quel bonheur de se couvrir le soir vous n'avez pas idée!! On a pris un grand bol d'air et on s'est bien changé les idées (voir photos plus bas).
Nous avons séjourné dans un agriturismo, sorte de maison d'hôtes, bio et végé, bref tout ce que j'aime. Les propriétaires ont été super disponibles, nous ont indiqué les coins sympas à voir, de belles balades à faire et nous ont préparé de bons petits plats végé puisque la viande n'était pas au menu, tant mieux pour moi! Même notre chien a adoré son we, puisqu'il a pu gambader librement durant toutes les promenades. Il fallait le voir sauter entre les hautes herbes comme une petite chèvre, un vrai bonheur! Francesca, la maîtresse des lieux, m'a offert un paquet d'épeautre décortiqué. J'ai vite refait à la maison un des plats qu'ils nous avaient proposé et que j'ai adoré. Je ne suis pas sûre que ce soit exactement la même recette, je doute qu'il y avait de la moutarde de Dijon dans la vinaigrette (c'est mon côté frenchy), mais chacun fait sa p'tite sauce non? Simple, facile à faire, healthy et tellement bon, nous on adore ce genre de plats!! 


Temps de préparation: 10 minutes
Temps de trempage: 1 nuit
Temps de cuisson:  1 heure 

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 200 g d'épeautre décortiqué
  • 300 g de haricots verts extra fins
  • 1 oignon rouge
  • 1 douzaine de tomates cerise
  • Sel et poivre du moulin
Pour dresser:
  • 1 c. à c. de moutarde forte
  • 1/2 citron pressé
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel et poivre du moulin



Préparation:

1. La veille, faire tremper l'épeautre dans un grand volume d'eau.

2. Le lendemain, égoutter et cuire par absorption dans une casserole d'eau salée pendant 40 minutes environ. Compter 700 ml d'eau pour 350 g d'épeautre (poids après trempage). 

3. Équeuter et laver les haricots verts. Cuire à la vapeur ou à l'eau salée (15-20 minutes selon la taille des haricots pour des haricots plus ou moins croquants). Égoutter et rincer immédiatement sous l'eau froide pour stopper la cuisson et qu'ils restent bien verts. 

4. Peler et émincer l'oignon. Le laisser tremper dans un petit bol d'eau vinaigrée jusqu'à utilisation.

5. Laver et couper les tomates en 4 ou en 8 selon leur taille. 

6. Dans un saladier, dissoudre sel et poivre dans la moutarde et le jus de citron. Verser l'huile en mélangeant énergiquement, jusqu'à obtention d'une émulsion.

7. Verser l'oignon rincé et égoutté dans le saladier avec les tomates, l'épeautre et les haricots verts. Mélanger. 




Bon appétit!



La Basilicata est une région peu touristique et encore bien sauvage, ce qui en fait tout son charme! Moi qui aime la montage et les beaux paysages, c'est une région que j'aime beaucoup! 


Le Dolomite Lucane







Volo dell'Angelo








Masseria il Querceto



Merci à Francesca,
son mari et leur fille pour l'excellent week-end que nous avons passé, en espérant pouvoir revenir bien vite!!






Commentaires

  1. Waouh ! Effectivement, la région est magnifique ! Et le gite parait bien accueillant... Ca ne doit pas être facile d'en repartir !
    Ta salade est bien appétissante mais je n'ai décidément plus l'envie de faire des salades composées depuis que je suis végé, c'est bizarre... Pendant les quelques jours que j'ai passés en juin dans un gite écoresponsable en Aveyron, mon hôte cuisinait vegan pour moi (elle est végétarienne et adapte si besoin) et me régalait de ces salades pour mes pique-niques. Je me suis promis de m'en faire mais non, je préfère profiter de l'été pour faire des lasagnes (hier encore, une tuerie avec ma version mixée sur plusieurs recettes), des ratatouilles, tian et autres moussakas... Alors je profite des quelques jours chauds et beaux qu'il nous reste pour faire des conserves (je trouve que l'été est passé à une vitesse folle et je n'ai quasiment pas cuisiné pour les prochaines saisons...).
    Belle journée à toi, gros bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu as bien du courage à cuisiner du "chaud" durant les grandes chaleurs!! Ici impossible, donc salades obligées ;-) Je mélange cru et cuit quand même car mes intestins fragiles ne supportent pas bien le tout cru. À la fin de l'été, je recommence à cuisiner un peu plus, même si ici on est encore dans le plein des vacances. Les enfants sont encore à la maison. D'ici quelques jours, la p'tite routine va reprendre et les vacances ne seront plus qu'un bon souvenir!!

      Supprimer
  2. Un immense MERCI pour toutes ces photos enchanteresses. C'est splendide et tellement attirant !!! Une bouffée d'oxygène et de beauté.
    (je faisais donc cette recette sans savoir qu'elle avait une histoire ? ah ben ça alors ;-))).
    Merci encore Stéphanie
    (une question cependant : il y a forcément un intérêt à laisser tremper les oignons dans de l'eau vinaigrée, mais je ne saisis pas bien lequel ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, j'adore le vert donc j'espère que mes photos vous auront aussi apporté une bouffée d'oxygène ;-)
      Je fais tremper les oignons pour qu'ils soient plus digestes. Ils sont tellement forts ici que c'est presque obligé. J'avais déjà dû le préciser dans des recettes précédentes car je procède toujours de la sorte.
      Bises :-)

      Supprimer
  3. Hello ma belle Petite Fée Stéphanie ♥, une recette bien estivale que je vais tester ! Wouah ces paysages magnifiques ça donne envie de partir vivre en Italie vraiment ! Merci pour cette belle recette et pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une région à découvrir un jour peut-être, loin des sentiers battus ;-)
      Bisous

      Supprimer
  4. Oh, nous etions egalement a Castlemezzano et Pietrapertosa. :)Nous etions arrivés alors que deux jeunes filles étaient coincées au milieu du parcours du saut de l'ange. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sérieux?? Nous aurions bien voulu le faire, mais les enfants sont encore trop petits et mon fils n'a pas vraiment le sens de l'aventure, si ce n'est devant un écran ;-) Tu as sauté? C'est vraiment très impressionnant, j'adorerais.... même si je n'aimerais vraiment pas y être coincée!!

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr