Fromage végétal aux amandes et aux tomates séchées, recette sans soja


Le week-end de Pâques approche et je ne pouvais pas vous laisser finir un bon repas de fête sans un plateau de fromage végétal! On ne cherche pas à imiter exactement le goût des fromages classiques, mais on essaye d'en retrouver les  sensations, les gestes et ses habitudes, et on découvre de nouvelles saveurs! Il y a déjà quelques recettes sur le blog (cliquez ICI pour découvrir les recettes), vous aurez l'embarras du choix ! Je trouve plutôt amusant de faire ses propres fromages, gratifiant et bien plus économique que de les acheter dans les magasins bio. Évidemment, ils sont délicieux, mais cela va sans dire !!

Oups, il parait qu'on ne peut plus parler de "fromage", même si selon moi il n'y a aucune confusion possible quand on parle de fromage "végétal". Je vais donc continuer à utiliser le mot qui selon moi correspond le mieux et qui facilite la recherche d'une recette. Je ne pense pas que quelqu'un vienne interdire l'usage du mot "fromage" sur un petit blog de cuisine végétale, ce serait bien triste.... ou très gratifiant pour moi de penser que j'ai une telle influence sur le commerce français du traditionnel français, rires!!!

FROMAGE VÉGÉTAL, FROMAGE VÉGÉTAL, FROMAGE VÉGÉTAL ....... :-)



Temps de préparation: 10 minutes
Temps de trempage: 12 heures
Temps de repos: 24 heures


Ingrédients:
  • 100 g d'amandes 
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1/2 c. à c. d'ail en poudre
  • 8 c. à s. d'eau
  • Sel rose et poivre blanc
  • 3 pétales de tomates séchées 

Préparation:

1. Faire tremper les amandes dans un bol d'eau de 4 à 12 heures. Plus les noix tremperont, plus le fromage sera crémeux.

Sur les photos trempent des amandes pour notre recette et des noix de cajou pour un autre fromage.

2. Égoutter et rincer les amandes. Verser dans le mixeur avec le reste des ingrédients et commencer à mixer. Au fur et à mesure, insérer un peu d'eau, une cuillère après l'autre jusqu'à consistance lisse et crémeuse.





3. Tapisser un tamis d'une mousseline à fromage (j'utilise une compresse de gaze que j'achète en pharmacie). Déposer sur un récipient. Le tamis ne doit pas toucher le fond du récipient.
Verser la préparation dans le tamis et bien resserer la mousseline en la refermant avec une pince à linge par exemple. Laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.



4. Le lendemain, couper très finement les tomates séchées. Mélanger avec le fromage. Donner une forme au fromage, on pourra le mettre dans un petit moule. Déguster ou conserver au frais quelques jours.






Bonne dégustation!









Commentaires

  1. Hello Stéphanie ! le fromage ! toute une histoire ! c'est ce qui manque le plus à celles et ceux qui deviennent végé :)
    d'ailleurs, au magasin, c'est la première chose qu'iels recherchent :)
    moi je le fais au kéfir, mais c'est plus long. L'affinage prend bien trois semaines, mais quel délice !
    en tout cas ces deux recettes sont bien sympa.
    Passe de bonnes Pâques, bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas ta patience !!!
      Et oui, difficile de se passer du fromage! J'ai trouvé dans mon magasin bio un fromage vegan qui ressemble incroyablement à du parmesan, du coup je me réhabitue à en manger!! C'est terrible, mdr!!! Je dois t'envoyer le nom la prochaine fois! Bon WE Élisa :-))

      Supprimer
  2. Hello ma jolie P'tite Fée Stéphanie ♥, oh une autre variante qui me tente beaucoup avec la tomate séchée cela rajoute un côté salé bien mesuré, pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bises à toi aussi ! Passe un très bon weekend ;-))

      Supprimer
  3. Merci pour cette bonne recette de FROMAGE végétal ! Recevoir de nouvelles recettes dans sa boite mail est toujours un petit soleil dans sa journée ! bien à vous !
    Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! C'est très gentil :-)))
      Excellent week-end !

      Supprimer
  4. Hahaha FROMAGE VEGETAL ! FROMAGE VEGETAL ! décidemment, tu me fais beaucoup rire ce matin entre tes chocolats qui disparaissent et tes incantations fromagères !!!
    J'ai la chance d'avoir une productrice de fromages vegan à 10 km de chez moi. En plus, elle vient d'être certifiée Nature et progrès depuis peu (d'ailleurs, j'en profite pour lui faire de la pub car je crois bien qu'on peut commander sur le net https://www.ausaingourmet.com/). Elle fait un simili camembert honorable et surtout quelques fromages frais aromatisés bien gourmands. Mais je tenterai sans doute ta version aux herbes qui me fait de l'oeil. Mille mercis à toi pour ces gourmandises !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en bien de la chance! Souviens des fromages à Paris, un régal!!! Chez moi impossible à trouver, donc alternatives obligées et c'est bien aussi. Sinon on échange, glace contre fromage ;-))

      Supprimer
  5. Le fromage, toute une histoire, très difficile de m'en passer. Du coup, je cherche sans cesse des alternatives. Merci pour cette recette, je vais l'essayer la semaine prochaine.

    RépondreSupprimer
  6. Je sais c'est dur, surtout quand tout le monde prend du fromage au restaurant (j'adorerais aussi), mais je reste forte et je resiste ! Vive les noix de cajou et les amandes ! Bises

    RépondreSupprimer
  7. Mais qu'il est beau ce fromage végan ...
    Moi aussi, je les fais à la maison, mais je suis toujours heureuse de tester d'autres recettes; Les tomates séchées sont-elles maison ? Belle réussite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais mes bocaux de tomates séchées oui, mais je les achète déjà sèches. Bonne et douce nuit :-)

      Supprimer
  8. Bonjour Stéphanie ce blog est super ! Bonne continuation :)
    medespoir.ch
    Chirurgie esthétique Tunisie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je suis ravie que le blog te plaise! Excellent week-end :-)

      Supprimer
  9. Coucou Stéphanie, bonne idée les amandes. Dernièrement je me suis fait des petits fromages à base de graines de tournesols, j'avais envie de me passer un peu des cajous qui, d'un point de vue économique et écologique ( ça vient de loin quand même ) ne sont pas premières de la classe, même si en bouche c'est super crémeux frais, et en laissant vieillir le fromage on approche ce qu'on peut aimer dans les fromages traditionnels d'un point de vue goût. Le tournesol c'est pas mal non plus mais par contre il faut contrecarrer une amertume bien présente en ajoutant quelques épices et herbes ici et là. Bon dimanche à toi. :)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr