Confiture d'abricots faite maison, comme au bon vieux temps!


Que faites-vous quand votre meilleure amie partage avec vous une caisse remplie d'abricots bio à peine cueillis? On croque dedans, on fait des jus, une tarte et de la confiture pardi!! Les fruits sont à consommer très rapidement à cause de la chaleur et quand on a une grande quantité, on en profite! La seule difficulté a été de mélanger régulièrement ma confiture pour ne pas qu'elle brûle ou déborde, et donc me prendre de la vapeur brûlante plein la figure par cette chaleur (j'aurais été plus au frais dans un hammam)!! Je ne vous raconte pas dans quel état j'étais après, pas beau à voir du tout!!
Mais je résultat en vaut la peine, rien à voir avec la confiture que l'on achète dans le commerce, c'est mille fois meilleur!! Le problème de la confiture, c'est la quantité astronomique de sucre !! On compte généralement 1 kilo de sucre pour 1 kilo de fruits, impossible pour moi de verser 2 kg de sucre sur mes abricots! J'ai mis la moitié pour une confiture plus "light", juste pour dire, car ça fait quand même bien rire !! Elle est selon moi suffisamment sucrée.  Il faut dire que mes abricots étaient mûrs et bien sucrés, la qualité et la saveur des fruits utilisés au départ est bien sûr fondamentale!! 
J'ai utilisé un peu de romarin et quelques amandes contenues dans le noyau des abricots pour parfumer ma confiture. Attention avec ces délicieuses petites amandes qui n'en sont pas, elles sont toxiques si consommées en grande quantité. Pas de panique, elles sont très utilisées par les confectionneurs de confiture. Une seule amande suffit à parfumer un pot entier, pas de quoi s'intoxiquer. J'ai laissé mes abricots en morceaux assez gros car j'aime avoir l'idée de faire des tartines de fruits, mais rien ne vous empêche de couper les abricots plus finement ou même de passer un coup de mixeur dans la casserole. 



Vous devez vous dire qu'elle est sympa ma copine de partager ses abricots, c'est vrai, elle est vachement sympa !!  Nous avons la chance d'habiter l'une en face de l'autre, nos enfants ont le même âge, ils vont à la même école depuis qu'ils sont tout petits et s'entendent à merveille. Je donne des cours de français à son fils et elle me paye en nature, avec des abricots par exemple, même si je n'arrête pas de lui répéter que je n'attends rien en retour ! On s'adore et dès qu'on peut, on partage plein de trucs. On s'appelle tous les jours pour nous raconter nos petites préoccupations, quand on est heureuses ou de mauvaise humeur. On partage tellement de choses depuis des années maintenant, des trucs de fille comme les pleurs après une  coloration ratée chez le coiffeur (une fois je suis sortie avec les cheveux violet-cerise) aux petits problèmes des enfants, en passant par des préoccupations ou épreuves plus difficiles qu'on affronte mieux avec une amie. Je nous imagine déjà dans 40 ans avec une canne et des cheveux blancs nous faire signe à la fenêtre, rires!! 
Aujourd'hui, elle aura bien sûr son pot de confiture. La vie s'affronte mieux avec des amis, veillez sur eux en commençant par leur offrir un pot de confiture faite maison? 

J'espère que la recette vous plaira. Si vous avez des trucs et astuces pour faire de délicieuses recettes de grand-mère, n'hésitez pas vous aussi à les partager en commentaire sous la recette! 




Temps de préparation: 10 minutes
Temps de repos: quelques heures

Ingrédients pour environ 6 pots de confiture (soit environ 2,5 kg) :
  • 2 kg d'abricots (poids des fruits dénoyautés)
  • 800 g de sucre de canne
  • 200 g de sucre complet radapura
  • 1 citron pressé
  • 1 brin de romarin séché
  • 6 amandes d'abricots 



Préparation:

1. Laver et sécher les abricots. Les couper en 2, dénoyauter, puis encore en 2. 
Récupérer l'amande de quelques abricots (6 environ), elle se trouve dans le noyau de l'abricot. Pour cela, utiliser tout simplement un casse noix. 



2. Transférer les abricots et les amandes dans un grand plat ou une grande casserole à fond épais et recouvrir du sucre et du jus de citron. Couvrir et laisser reposer jusqu'au lendemain. 
(J'ai placé mes fruits au frais car il fait excessivement chaud dans l'appartement).


3. Le lendemain, les abricots baignent dans un sirop épais. Transférer le tout dans une casserole (si ce n'est pas déjà fait) . Ajouter un peu de romarin pour parfumer la confiture. 



Astuce: pour n'avoir qu'un léger parfum sans les brins de romarin dans la confiture, j'ai bien emballé le romarin dans une compresse de gaze. Il suffit alors de l'ôter de la confiture avant de la mettre en pot.


4. Porter à ébullition. Rester à côté et surveiller la cuisson pour que la préparation ne déborde pas. Remuer régulièrement. Une petite mousse fine se forme à la surface de la préparation. Certains l'ôtent, je l'ai laissée car elle disparait toute seule au fur et à mesure de la cuisson.  


5. Les petites bulles de l'écume deviennent plus grosses. L'écume disparaît petit à petit. Continuer de remuer jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'écume et que les fruits soient presque translucides. La confiture s'épaissit. 




Comment savoir si la confiture est prête? Déposer une cuillère de confiture sur une assiette froide. Si elle ne coule pas, la confiture est prête. La mienne a cuit environ 30 minutes, mais tout dépend de la quantité de la préparation et de la maturité des fruits.


6. Retirer le romarin. Verser la confiture dans des pots bien propres. J'avais mis mes pots préalablement au lave-vaisselle. Répartir une amande dans chaque pot. Bien refermer les pots et les retourner une dizaine de minutes. Cela suffit à créer le vide qui conservera la confiture pendant des mois. 

Pour vérifier que le pot soit bien sous vide, le dessus du couvercle ne doit pas s'enfoncer ni faire de bruit quand on exerce une pression au centre du couvercle. 



Laisser reposer la confiture quelques jours avant de la consommer pour qu'elle se gélifie ultérieurement. 

Je sais c'est dur! Si comme moi vous êtes impatients, conserver un peu de préparation dans un petit pot, histoire de faire une petite dégustation ... il faut bien goûter non?







Commentaires

  1. Je n'ai pas mis de romarin et j'ai toujours mis 700 à 750 g de sucre dans mes confitures et crois-moi, fermées bien hermétiquement, elles ne risquent rien !!
    essaie avec le prochain cageot :D
    bientôt les figues !!
    la chance d'avoir une voisine telle que la tienne ! je t'envie ♥
    ici, ça me manque.. pas trouvé chaussure à mon pied !
    je t'embrasse et belle semaine (on va bien se recroiser qque part !! )
    des bisous plein ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  2. Tu mets 700 g de sucre pour 1 kg de fruits?
    Ah oui ma voisine est vraiment super ! J'espère que tu trouveras aussi chaussure à ton pied!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Comme Résé, je mets 700 à 750g de sucre par kilo d'abricots, j'ai peur que les confitures ne ne conservent pas sinon ? Du coup, j'ai jamais tenté moins !
    C'est drôle, j'en ai fait tout à l'heure, pensant qu'il ferait plus frais en soirée… c'est raté, je suis liquéfiée !
    Pour ma part, je donne toujours un petit coup de mixeur avant cuisson, on n'aime pas les morceaux par ici.
    Bonne semaine caniculaire, hélas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais très bien que je n'arriverais jamais à conserver les confitures pendant des mois, quelques semaines au mieux! Du coup je diminue la quantité de sucre et c'est très bien comme ça. N'ayant pas de place pour stocker, je n'arrive qu'à faire que quelques pots. C'est l'inconvénient quand on habite en ville!
      En général je fais comme toi, je mixe, mais je voulais utiliser les abricots cet été pour servir avec de la glace ou dans des gâteaux et des tartes, du coup je voulais des morceaux de fruits. Et puis j'aime l'idée de manger des fruits plutôt que du sucre aux fruits, hihi! Bisous et courage pour cette chaude semaine!

      Supprimer
  4. Pas encore de commentaires sur cette gourmandise de base dans nos placards ???!!! ;-)
    Pour ma part, c'est mon manager qui nous a ramené une dizaine de kg d'abricots de l'arbre (surchargé en fruits) de ses parents (en Gironde !). Résultat : 2kg de fruits bien mûrs pour moi ! J'utilise une recette très proche de la tienne, que j'ai trouvé il y 2 ans sur le blog lesgourmandisesdisa.com. Il y a plus de sucre que toi mais je ne mets que du rapadura (ça parfume tellement !) et je ne porte pas à ébullition. Par contre, je mets la moitié des amandes, et écrasées comme dans sa recette (si c'est sa grand-mère que le faisait, ça doit pas être mortel ;-) ). Enfin, je mixe grossièrement parce que je préfère les petits morceaux. Evidemment, c'est distribution ensuite (dégustation avec tes petites brioches italiennes pour mes collègues cette année) parce que je mange peu de confiture (même si j'adore ça).
    Mille mercis pour cette recette !
    PS : super cool la voisine-amie ;-) J'ai découvert lors de la fête des voisins, y'a 15 jours, qu'une de mes voisines (qui vit là depuis plus de 15 ans mais je ne l'avais jamais croisée) étais végétarienne depuis longtemps, avec le désir de devenir végane. Inutile de préciser qu'on s'est bien entendues de suite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais prévu de te répondre hier et j'ai pas actualisé la page... du coup, j'avais pas lu les premiers messages. Je me disais aussi...

      Supprimer
  5. La confiture les joies de mon enfance, par contre c'est vrai que vive le sucre :/. Ce qui est bien c'est que dans ta recette tu diminues les doses ;) Je note également ta recette plus light que les traditionnelles et c'est mieux ainsi pour un goûter tout en douceur avec ma grand-mère (retour en enfance) mais fait par moi cette fois-ci, pleins de gros bisous ma jolie P'tite Fée Stéphanie ♥

    RépondreSupprimer
  6. Hello Stéphanie;
    j'ai lu que tu vas être en vacances avec ta petite tribu et que tu laisserais (pour l'exemple) la petite souris tranquille pour le mois d'août, elle a bien besoin de repos également; à l'allure où tu la fais glisser sur ton blog, elle doit être ravie de souffler un peu.
    Cette confiture me plaît bien, les abricots (production locale) débordent sur les étals, donc, mercredi je vais en prendre plus pour la faire.
    Faire le "fromage" frais aux amandes est devenu une habitude pour moi, ainsi que certains petits plats, enfin rien n'a changé, je suis toujours aussi enthousiaste d'être en cuisine, je suis même devenue une "mangeuse" ce qui n'était pas le cas il y a quelques années, aujourd'hui, j'aime me mettre à table, déguster tous ces plats que je prépare, que du bonheur partagé.
    Merci Stéphanie pour tout le travail que tu fournis, passe de belles vacances avec ta petite tribu, je me doute bien que tu nous réserves de belles préparations pour la rentrée, mais d'abord un peu de bon temps, comme disent si bien les Cajuns "laisser bon temps rouler"
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catherine pour ton gentil message! Moi comme toi je mange beaucoup plus aujourd'hui et c'est un vrai plaisir de passer à table. Quand je rentre de vacances, je suis toujours heureuse de me remettre aux fourneaux car les restau ne sont pas encore au point question cuisine végé, c'est souvent très très moyen!! Bref j'aime bien cuisiner et partager mes recettes! Bientôt pause oui, d'ici une dizaine de jours je pense! Bonne fin de soirée :-))

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr