Croquettes de riz aux petits pois ou "suppli di riso" italiens


En ce moment nous ne sommes que trois à la maison. Ma fille est en France chez mes parents. Elle se réjouissait tellement d'y aller! Je suis contente pour elle car on ne rentre malheureusement pas souvent en France durant l'année.  Elle profite donc bien de la famille et elle est aussi contente d'être tranquille sans son frère qui est resté avec nous. Il est "fils unique" pour quelques jours. Ça nous fait tout drôle de ne pas les entendre se disputer à longueur de journée et surtout de voir la chambre vide!! Occuper le petit prince n'est pas simple, mais comment occupez-vous vos jeunes ado pendant l'été?? Pas simple quand on habite en ville, ils ont un âge ou la seule chose qui les intéresse c'est d'être avec des écouteurs sur les oreilles et jouer on line. Ils sont trop grands pour jouer avec leurs jouets, trop petits pour sortir seuls, c'est vraiment un âge difficile! Je le traîne avec moi quand je sors, mais la journée est longue. Lui éteindre l'ordinateur équivaut à lui déclarer la guerre, au secours!! Encore quelques jours à tenir et nous partiront aussi. Mon mari travaille tout le mois d'août, j'en profiterai pour rentrer en Alsace comme chaque année avec les enfants. 

Aujourd'hui, c'est mon fils qui a choisi le menu. Il voulait des suppli di riso ou croquettes de riz, donc maman a fait des croquettes de riz ! Je n'ai pas pu m'empêcher d'y glisser des petits pois, même si je sais très bien qu'il les aurait préférés sans.  J'aurais pu m'abstenir d'en mettre puisqu'il les a tous enlevés avec une précision chirurgicale, mais je ne perds pas espoir qu'un jour il les mange. À force d'en voir, il finira bien par s'habituer à avoir des légumes dans son assiette non? 

Petits pois ou non, tout a été mangé. Si la recette vous tente, je vous conseille de préparer le riz et la sauce tomate suffisamment à l'avance puisque le tout doit être froid pour pouvoir façonner facilement les croquettes. C'est une recette à retenir pour vider les restes avant les vacances. Vous pourrez glisser d'autres légumes dans la sauce ou de la mozzarella végétale au coeur des croquettes. Les croquettes sont traditionnellement frites dans l'huile, j'ai préféré une cuisson plus saine au four. Si vous décidez de cuire les croquettes dans l'huile (avouons-le c'est vachement bon), laissez-les reposer au moins deux heures au frais avant de les frire pour qu'elles ne se défassent pas durant la cuisson. 






Temps de préparation:  20 minutes
Temps de repos: 2 heures minimum (mieux vaut préparer le riz et la sauce tomate la veille)
Temps de cuisson: 20 minutes dans un four à 210°

Ingrédients pour 13 croquettes :
  • 500 g de riz (carnaroli) cuit
  • 1 boite de tomates pelées de 400 g
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 1/2 oignon 
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à c. de romarin ou basilic
  • 100 g de petits pois surgelés
  • 75 g de chapelure
  • 25 g de farine de maïs
  • Sel et poivre
  • Huile d'olive

Préparation:

1. La veille ou quelques heures à l'avance, faire cuire le riz par absorption dans de l'eau ou un bouillon de légumes, ou à la vapeur. Laisser complètement refroidir.


2. La sauce tomate: peler et laver les carottes, laver le céleri et couper en tronçons en ôtant les filaments, peler oignon et ail. Mixer les légumes en petits bouts. Verser dans une casserole avec 2 c. à s. d'huile d'olive et faire suer à feu doux une douzaine de minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient bien tendres. 



3. Mixer les tomates pelées en une sauce homogène et verser dans la casserole. Saler, poivrer et aromatiser avec basilic ou romarin. Faire mijoter 15 minutes à feu doux sous couvercle. On doit obtenir une sauce épaisse. Laisser complètement refroidir.


4. Dans un saladier, mélanger riz, petits pois et 250 g de sauce tomate. Réserver le reste de sauce pour servir avec les croquettes. 

Astuce: verser doucement la sauce sur le riz tout en mélangeant. S'il y a trop de sauce, vous aurez du mal à façonner les boulettes. 




5. Prélever le riz avec une cuillère à soupe et former une première boulette avec les mains. Faire de même jusqu'à épuisement de tout le riz.


6. Verser la chapelure et la farine de maïs dans une assiette creuse. Saler, poivrer et mélanger avec une pincée d'ail en poudre.

7. Rouler chaque boulette de riz dans la chapelure. Réserver au frais pendant 2 heures pour qu'elles soient bien compactes.




8. Cuire les boulettes de riz au four avec un filet d'huile d'olive pendant 20 minutes à 210°-220° selon les fours ou quelques minutes dans une poêle huilée. 


Servir les croquettes avec le reste de sauce tomate ou une salade de tomates fraîches.


Bon appétit!




Commentaires

  1. Ces sympathiques croquettes ne sont pas pour me déplaire...

    RépondreSupprimer
  2. Ooooooh tes recettes de boulettes qui font mon bonheur et que je transforme systématiquement en galettes que je cuis au four ! Donc, ce coup-ci, je n'aurai qu'à les aplatir !
    Merci pour cette belle recette que je vais m'empresser d'emporter en vacances, et merci pour tes deux recettes précédentes de galette à la farine de pois chiche que j'adore et ta quiche aux courgettes.
    Très bonnes vacances familiales, profite !

    RépondreSupprimer
  3. Je sens que cette recette pourrait bien plaire à mon préado : 12 ans, écouteurs greffés aux oreilles, écran vissé devant les yeux... les jours où je ne travaille pas je me décarcasse à -tenter de - l'occuper : jouer aux échecs avec lui mais ça devient chaud car l'animal est fort !, l'obliger à venir chercher du pain à pieds avec moi, lui faire faire un tour à vélo ou un petit footing le matin à la fraiche (ce modèle là ne dort pas contrairement à sa soeur la marmotte), hier il pleuvait à Bordeaux alors je lui ai fait faire 20 min d'abdos devant l'ordi, je le mets à la cuisine aussi ! hier un gateau et une sauce tomate: il faut qu'il apprenne... et sinon l'ordi effectivement... les mangas aussi un peu... Bon courage !
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos exemplaires se ressemblent! J'arrive parfois à décoller le mien, mais dès qu'il peut il retourne à son écran... tel un aimant!! L'idée n'est pas de lui interdire, mais plutôt qu'il n'y passe pas la journée. Il vient faire les courses avec moi, fait des petites taches à la maison (tout en râlant ;-)....ça leur passera!!
      Courage à toi aussi, bon we :-)

      Supprimer
    2. Bonjour Anne, je suis du Haillan. Sommes-nous presque voisines ?

      Supprimer
  4. Je ne pensais pas qu'on pouvait le réaliser avec du riz «normal». Je pensais que le riz rond était obligatoire et que cela permettait de recycler un reste de risotto. Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le riz idéal est un riz spécial "arancini" (j'imagine pas facile à trouver en France), ou en tout cas un riz qui tient bien la cuisson comme le riz "Cararoli" ou "Arborio" par exemple, mais aussi "Vialone nano" ou "Roma". Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne faut pas un riz qui colle.
      Bonnes vacances à toi aussi Aude!

      Supprimer
  5. Hello ma jolie P'tite Fée Stéphanie ♥, ahah le retirage de petits pois façon chirurgie ça m'a fait rire aux éclats ! Et oui dommage que les loulous n'aiment pas trop les légumes pourtant c'est la vie ^^. Je note cette belle recette idéale pour les brunchs, pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il avait la même précision pour ses devoirs, hihi!! Imagine que je n'aimais pas spécialement les légumes non plus, alors que maintenant j'adore! Je ne désespère pas!! Bises

      Supprimer
  6. Miam miam ! Ca donne envie et ça m'a l'air simple ! Je débute dans la cuisine 100% végé, je t'ai découverte grâce à tes partages sur un groupe facebook de cuisine végé, alors merci d'y mettre tes recettes là-bas !
    Celle-ci je me la note pour la tester tout bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir et bienvenue sur le blog! J'espère que tu trouveras plein d'idées pour ne pas trop te casser la tête. Ce n'est pas facile au début, mais tu verras, on s'habitue vite, surtout quand on s'aperçoit que finalement on mange bien mieux qu'avant! Sur le blog il y a de nombreux lecteurs qui ont redécouvert le plaisir de cuisiner, j'espère que ce sera également ton cas. À très bientôt j'espère :-)

      Supprimer
  7. Ooh Merci Stéphanie mon fils et moi avons bien "riz" quand je lui ai lu l'introduction de ta recette. Il a 12 ans et n'aime qu'une chose: les jeux on line! Or il en est privé et dès que je me pose c'est "je m'ennuie..."pourtant camping dans le jardin cette nuit avec les copains, matinée chez les copains, visite poney début d'après-midi, musée du loup fin d'après midi... et là depuis une heure il négocie dur!
    Dooonc demain midi c'est sûr: il mangera tes boulettes. On verra ce qu'il fera des petits pois...
    Lorenn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enfants d'aujourd'hui ne savent pas s'ennuyer c'est ça le problème! Ton fils a pourtant l'air d'être bien occupé c'est super!! De temps en temps il faut un peu céder.... on est toujours à la recherche du juste milieu ;-)
      Bonne soirée Lorenn

      Supprimer
  8. Oh les jolies boulettes ! En même temps, si tu laisses les petits pois entiers, c'est facile à enlever... Moi, je les aurais écrasés (même si ça fait moins joli) ;-)
    Mon pré-ado aussi voulait vivre sa vie devant un écran mais j'étais la mère fouetard chez qui tout écran était interdit avant midi et chaque séquence était limitée à 1/2h (maxi 1h par temps pourri), séquence qui "s'achetait" en ayant accompli quelques corvées... Bon, j'avoue qu'après 14 ans, je n'ai plus maîtrisé grand chose... Et il ne m'en veux pas puisque dimanche encore, il me racontait qu'en voyant les remarques de parents de potes à lui (il a quand même 26 ans), j'avais vraiment été cool... Cher petit, snif, émotion... hihi et pour les légumes, c'était quasiment zéro pour lui, sauf qu'il est devenu vegan du jour au lendemain il y a 4 ans. Mais reste quand même une aversion aux petits pois (un traumatisme de l'enfance ? ^^).
    Belle journée et des bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moins joli sur les photos oui... et puis ce n'est pas un bébé, je ne mixe plus sinon il ne va jamais s'habituer!! Comme moi tu es une bien méchante maman (corvée), si on écoutait mon fils, j'aurais les services sociaux sur le dos, hihi!! Ah ces enfants!

      Supprimer
  9. Très bonne recette encore une fois Stéphanie . C'est léger et nous avions plaisir à le déguster, tellement c'est goûteux c'est beau avec le reste de sauce à coté Un vrai plaisir dans l'assiette à refaire .....
    Nous avons mangé que la moitié ....donc l'autre moitié au congélo pour un jour où je n'ai pas envie de cuisiner.
    Merci et belle soirée
    Francine

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr