Orecchiette au pesto de basilic et aux amandes fraîches, tomates cerise rôties


Ca sent bon le sud, ça sent encore les vacances! Le soir, les rues s'animent et la vieille ville s'illumine. Les touristes sont encore nombreux, ça fait plaisir à voir. Les places sont pleines de monde, trop de monde peut-être même. Si vous recherchez un endroit tranquille, oubliez ou changez de quartier. Ça cri, ça rigole, ça gesticule, les scooters passent à toute vitesse dans les petites ruelles bondées, ça sent la friture (panzerotti et sgaliozze), on boit une bière ou deux ou trois (la Peroni à Bari) et on finit la soirée avec un cornetto, un gelato, ou una granita di mandorle (sorte de sorbet aux amandes) en parlant de foot. N'oubliez pas d'acheter des orecchiette fraîches, les vieilles dames de la ville passent leurs soirées à les préparer pour la grande joie des passants. Ça a l'air tellement facile en les regardant! Les orecchiette ici c'est toute une histoire, l'histoire d'une ville et de ses traditions. Je les aime particulièrement avec des cèpes, que c'est bon! En attendant la saison des champignons, je cueille les feuilles de mon basilic qui est devenu énorme. Mon mari s'en est occupé tout l'été avec amour, c'est pour cela qu'il est encore meilleur, selon lui! Ah ces hommes, ils font tout tellement mieux que nous ;-) 



Temps de préparation: 15 minutes
Temps de trempage: 4 heures
Temps de cuisson: 45 minutes dans un four à 200°

Ingrédients pour 4 personnes :
  • 500 g de tomates cerise
  • 1 c. à c. rase de sucre de canne
  • 1/2 c. à s. d'origan ou de basilic séché
  • 1 filet d'huile d'olive
  • 400 g d'orecchiette 
  • Sel et poivre
Pour le pesto:
  • 50 g d'amandes (préalablement trempées)
  • 30 g de feuilles de basilic fraichement cueilli
  • 1 gousse d'ail
  • 50  g d'huile d'olive extra vierge
  • 25 g d'eau
  • Sel et poivre




Préparation:

1. Faire tremper les amandes fraîches pendant environ 4 heures pour amorcer leur processus de germination. Les amandes seront ainsi plus riches en nutriments. 

2. Laver et couper les tomates cerise en deux. Disposer les tomates sur une plaque de four tapissée de papier cuisson, face coupée vers le haut. Saupoudrer de sucre et d'origan, arroser d'huile d'olive, saler et poivrer. Enfourner dans un four à 200° pendant environ 40 minutes. 



3. Le pesto: mettre les lames du mixeur ou congélateur une dizaine de minutes (Cela évitera au pesto de s'oxyder et de noircir). Pendant ce temps, laver soigneusement, puis sécher les feuilles de basilic.



4. Peler les amandes. 


5. Dans le mixeur, verser les amandes, les feuilles de basilic et la gousse d'ail, saler et poivrer. Commencer à mixer en ajoutant l'huile au fur et à mesure jusqu'à obtention de la consistance désirée. 
J'allonge mon pesto avec un peu d'eau pour une préparation un peu moins calorique car le pesto est très gourmand en huile! Transférer dans un bocal et couvrir d'huile si vous voulez le conserver quelques jours.



6. Porter à ébullition une grande casserole d'eau. Quand l'eau bout, saler avec du gros sel. Faire bouillir à nouveau, puis verser les pâtes. Remuer au cours de la cuisson. Les pâtes fraîches cuisent vite, sinon voir le temps indiqué sur le paquet. 

7. Égoutter les pâtes et mélanger de suite avec la sauce pesto. 

Répartir quelques tomates sur chaque assiette et servir!

Bon appétit! 





Bari - Largo Albicocca



Cliquez ICI pour imprimer la recette !





La recette vous a plu? Le blog vous aide au quotidien? 

Soutenez mon travail sur Pay Pal! 


Commentaires

  1. Cette assiette de pâtes est bien alléchante !

    RépondreSupprimer
  2. Hello ma belle P'tite Fée Stéphanie ♥, miam une belle recette tout fait maison pour le plaisir des papilles ! Pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. un plat délicieux, j'en ai l'eu à la bouche! bizz et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ces jolies pâtes ! J'ai pour projet d'en faire depuis quelques mois, je ne sais pas pourquoi je ne m'y suis toujours pas mise !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des recettes comme ça qui restent dans un petit coin de notre tête...jusqu'au jour ou on se lance et on se demande pourquoi on ne les a pas faites avant ! Bisous

      Supprimer
  5. Un plat aussi beau à regarder qu'à manger, certainement !
    Encore une belle recette, merci !

    RépondreSupprimer
  6. Rolalalala !!! Voilà, ça y est, une fois de plus tu me donnes faim !!! ^_^

    C'est pô gentil ça, car ce n'est pas encore l'heure du déjeuner !! Snifffff ! :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les photos te donnent envie, c'est que j'ai bien travaillé ;-)
      Bon we Magali!

      Supprimer
  7. simple et délicieux, comme souvent tes recettes ! merci. J'aodre les orrechiettes aux brocolis mais je ne suis pas encore assez rassasiée de légumes d'été... J'adorerai venir en famille dans ta région et je me demandai comment est le temps mi octobre ? est ce que ça ressemble à la météo de la sicile où on peu encore se baigner et profiter des derniers soleils ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Edith, comme toi je ne suis pas prête pour les légumes d'hiver. Il fait encore chaud chez nous.... du coup je réponds à ta question. Mi-octobre c'est une super saison pour venir. Nous n'allons plus à la plage, mais des amis y étaient aujourd'hui, l'eau était superbe. Il fait encore chaud la journée (28-30), mais ça va quand même baisser d'ici fin octobre. Ce sera un peu juste pour se baigner, mais en général il fait encore beau. Pour visiter, c'est très agréable!!
      À très vite :-)

      Supprimer
  8. j'adorerais et je me demandais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pourquoi voit-on toujours les coquilles une fois qu'on appuie sur la touche enter? ;-))

      Supprimer
  9. Recette testée ce midi, délicieux, que de parfums !! Merci Stéphanie ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton retour! Belle fin de soirée :-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr