Tomates pelées


Je profite de l'été pour faire quelques conserves pour l'hiver, notamment des bocaux de tomates. Il n'y a encore pas si longtemps de cela, les gens avaient ici l'habitude de faire des tonnes de bocaux de tomates. Aujourd'hui on a moins de temps, moins de place (en appart c'est pas facile de faire des centaines de conserve) et avec l'industrialisation, ça coûte presque moins cher d'acheter une sauce toute faite. La famille de mon mari avait l'habitude de se réunir en été et tout le monde travaillait pour faire ces fameuses conserves. J'essaye de maintenir cette belle tradition, même si mes modestes préparations ne tiennent de loin pas pendant des mois. Ma petite marmite ne me permet pas de bouillir plus de 3 ou 4 pots en même temps et avec cette chaleur, hors de question de bouillir des pots toute la journée. Chaque semaine quand je vais au marché, j'achète un peu plus de tomates que ce dont j'ai besoin et je fais mes pots sur plusieurs semaines pour ne pas tout faire en même temps. J'attends le mois d'août car c'est la pleine saison. Les tomates sont bien mûres et forcément moins chères. En ce moment, les tomates (locales toujours) coûtent chez nous entre 50 et 65 centimes le kilo, ça va encore baisser d'ici la fin du mois d'août. J'ai vu passer quelques prix des produits frais en France, 5 euros le kilo pour des tomates corses, rien que pour ça je ne rentrerai jamais en France. Ici même en hiver, personne ne payerait un tel prix pour des tomates, qui sont à la base de la cuisine italienne!!




Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 1 heure 

Ingrédients pour 4 pots: 
  • 2 kg de tomates de type Picadilly ou San Marzano ou des tomates mures et  juteuses au choix

Préparation:

1. Laver les tomates. Retirer toutes les tomates tachées ou abîmées (très important pour conserver les tomates). Faire une incision au couteau sur la peau des tomates. 


2. Insérer les tomates dans une eau bouillante pendant 1 minute maximum. Les tomates ne doivent pas cuire. 

3. Égoutter les tomates et les plonger sous l'eau froide pour stopper la cuisson.

 

4. Peler les tomates. 

Elles pourront déjà être utilisées dans les salades. 

 

5. Pour faire des conserves, disposer les tomates dans des bocaux propres et stérilisés dans l'eau bouillante ou à peine sortis du lave-vaisselle.






6. Fermer les bocaux, ne pas serrer trop fort pour permettre à l'air de sortir et au vide de se faire. Immerger les bocaux dans une grande marmite d'eau. Placer un linge entre les bocaux pour éviter qu'ils ne se cassent durant la cuisson.




7. Porter à ébullition pendant 1 heure environ. 

Laisser refroidir les bocaux dans leur eau de cuisson.  




Si les bocaux sont bien sous vide, vous pourrez les conserver de longs mois et faire de délicieuses sauces tomates même en hiver.


Cliquez ICI pour imprimer la recette !






La recette vous a plu? Le blog vous aide au quotidien? 

Pour un blog sans publicité et agréable à lire pour mes lecteurs, j'ai fait le choix de bannir la publicité, mais derrière chaque recette, se cachent des heures de travail non rémunéré. 

Vous pouvez  désormais soutenir mon travail de blogueuse et d'auteure en faisant un don sur Pay Pal (ou en achetant un des mes E-book). 

Les donations ne sont pas obligatoires, il n'y a pas de petit ou de grand don. Un petit message sous les recettes testées est aussi une belle manière de soutenir le blog.


Merci infiniment!





Commentaires

  1. Moi, j'attends carrément septembre pour faire des conserves de tomates : on peut acheter des déclassées bio et anciennes pour 1€/kg et il fait bien moins chaud pour faire bouillir les pots. Sinon, c'est vrai que c'est plutôt entre 3 et 6€/kg de tomates bio mais locales alors ça ne me dérange pas de "nourrir" mon maraîcher ;-) (par contre, tu trouves des tomates à 1€ qui viennent du bout du monde et qui n'ont aucun goût en grande surface :P) et pour les coulis, depuis 3 ans, j'achète directement le coulis de tomates que prépare la mère de mon maraîcher. Pour 4€ les 700€, c'est à peine au dessus du prix en épicerie bio et son coulis (qui ressemble plus à de la purée tellement il est épais) sent merveilleusement bon. En tout cas, avec la préparation et l'énergie pour la stérilisation, c'est plus rentable pour moi, surtout que je connais les tomates utilisées ^^. Du coup, je ne fais plus que des conserves de sauces améliorées, comme bolo, ail-oignon, etc.
    Et sinon, pour la stérilisation, je suis étonnée de voir tes pots couchés : j'ai toujours lu qu'il fallait bien les tenir debout. C'est une particularité italienne hahaha ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tatou, heureusement pour moi, les fruits et légumes poussent presque tous ici. J'achète exclusivement des produits de la région. Je vais au marché, mais je connais désormais les bons maraîchers. Acheter des tomates du bout du monde serait vraiment une aberration!!
      Les pots sont bouillis debout, je l'ai couché pour la photo pour bien voir le contenu, mais tu as raison, cela pourrait prêter à confusion. Je vais l'indiquer.
      Bisous

      Supprimer
  2. Coucou Stéphanie,
    Ici à Paris au marché bio ou à la Récolte où j'achète mes fruits et légumes bio il n' y en a pas de déclassé. Tu avais fait un post dernièrement sur les confitures mais vu le prix des fruits et légumes cela me reviendrait trop cher. Je les consomme donc de façon intensive en pleine saison et si besoin j'opte à l'occasion pour la conserve pour du coulis, tomates pelées, confitures etc.
    Passe une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais fait de conserve de tomates pelées, par contre des coulis ou sauces,je ne sais comment nommer, j'en ai fait des quantités mais ce ne sera pas cette année tant la récolte est maigre. Heureusement j'ai encore de l'avance car mes conserves sont avec les légumes du jardin sinon autant acheter tout prêt. Mais merci pour l'idée, pour l'an prochain. Il faudra seulement que je prévois des variétés petit calibre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Houps, je n'avais pas prévu l'anonymat, désolée pour l'erreur. Joyeux étéol

      Supprimer
  4. Hello ma jolie P'tite Fée Stéphanie ❤️, ah les fameuses tomates pelées en conserve ! Chaque été avec ma grand-mère on en fait avec les tomates de son jardin un délice, on en profite aussi pour faire des coulis :) C'est une honte de voir des prix aussi haut, les fruits et les légumes c'est pourtant la vie ! Pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'elles doivent être bonnes avec les tomates du jardin, un vrai bonheur de partager ça toutes les deux :-)

      Supprimer
  5. Bonjour Stéphanie ! Cet été je vais dans ma famille et je vais pouvoir profiter des tomates du potager j'aimerais faire des conserves tu m'as donné envie ! Juste une petite question on met bien juste les tomates dans le bocal dans huile ni rien ? Car sur la photo on dirait qu'il y a un liquide dans le pot. Merci d'avance 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clémence, oui c'est bien cela, tu ne mets que les tomates dans le bocal. Les tomates sont pleines d'eau, c'est leur jus que tu vois dans le bocal. Je les aromatise avec herbes, ail et huile directement quand je les cuisine. Cela me permet d'avoir une bonne base et selon les recettes, j'ajoute les différentes épices ou herbes. Passe un bon we :-)

      Supprimer
  6. Super merci beaucoup ! J'ai hâte d'essayer !:) belle journée

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour. J'ai pu constater que de nombreuses personnes conseillaient d'enlever les pépins des tomates, mais pas vous. Je ne vous cache pas que je préférerai ne pas avoir le faire et que votre recette me séduit. Est-lié à la taille des tomates? Quel est l'intérêt de supprimer les pépins? Merci de votre réponse. Delphine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, j'imagine que c'est vraiment une question de goût. Je n'ai personnellement jamais ôté les pépins et je n'ai même jamais eu l'idée de le faire. Sauf pour les conserves ou j'enlève la peau, nous mangeons les tomates entières. Ôter les pépins pourrait être lié à une question de digestion et d'intestins fragiles.
      J'espère avoir répondu à ta question.

      Supprimer
  8. francoise Mistretta épouse tardieu23 août, 2020

    Merci beaucoup Stéphanie pour le partage de cette recette.je l'ai faite telle qu'indiqué. Contente de mes 3 bocaux. A bientôt pour la dégustation ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise, tu m'enverras un petit message après avoir ouvert tes bocaux :-)
      Passe une belle semaine!

      Supprimer
  9. Bonjour Stéphanie ces Diallo Fatoumata Diariou guinéenne au fait j'ai essayé mais j'aimerais savoir je dois attendre combien de temps pour ouvrire les bocaux s'il te plaît ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, tu peux les conserver quelques mois ou les consommer sans attendre, c'est comme tu veux :-)
      Bises de bien loin!

      Supprimer
    2. Bonjour Stéphanie, faccd'ac si je comprends bien et que qu'on ne peut pas les garder et en même temps les conserver ?
      Cordialement merci.

      Supprimer
    3. C'est comme tu veux, ou tu les gardes pour cet hiver ou tu les consommes sans attendre. Par contre une fois ton pot ouvert, tu dois consommer les tomates rapidement car le pot n'est plus sous vide.

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr