Cuisine du monde/ Pâtes

Raviolis chinois faits-maison

Je vous avais dit que je reviendrais plus en forme en fin de semaine, me voici aujourd’hui avec une belle recette de raviolis chinois faits-maison ! Tout le monde est en forme ou presque, l’appétit est revenu et l’envie de faire aussi !

Vous connaissez ma passion pour les pâtes fraîches, je vous propose une recette qui pourrait vous inspirer pour la soirée du Nouvel An. J’aime beaucoup faire des soirées avec pour thème la cuisine du monde, indien, libanais, mexicain, japonais ou soirée asiatique de manière générale. Ces cuisines sont pleines de belles recettes sans viande , il n’y a pas mieux pour mettre tout le monde d’accord. Salade de chou chinois, rouleaux de printemps ou nems, riz cantonais aux légumes, nouilles sautées et évidement raviolis, à la vapeur ou à la poêle, vous ferez fureur ! La plupart de ces plats peuvent être préparés à l’avance, même les raviolis qui demandent un peu de préparation. N’hésitez pas à les congeler sur un plateau, bien espacés l’un de l’autre. Une fois durs, vous pourrez les mettre dans un sachet ou une boite et les conserver jusqu’au jour J. Il vous suffira alors de les mettre encore congelés dans votre cuit-vapeur ou dans une poêle pour les faire dorer. J’espère que la recette vous tentera car elle est absolument délicieuse et mes 36 raviolis ont été mangés en bien moins de temps qu’il m’en a fallu pour les faire. Je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer comment les façonner. Je ne suis pas une experte non plus, mais cela peut vous donner une idées et vous aidera sûrement bien mieux que les photos. Vous vous rendrez également compte que finalement , ce n’est pas si difficile à faire 😉

Dans le prochain article, je partagerai avec vous la recette des nouilles Udon qui ont accompagné mes raviolis aujourd’hui et que vous apercevrez sur la première photo.

Pour le dessert, je ne peux que vous conseiller les perles de coco chinoises à la vapeur qui sont à tomber par terre !

Temps de préparation: 1 heure environ

Temps de repos: 40 minutes

Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes (36 raviolis):

  • 300 g de farine de blé T55 ou T45
  • 150 g d’eau tiède
  • 1 pincée de sel

Pour la farce:

  • 100 g de protéines de soja ou de pois texturées (PST) petit format
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 grosse carotte
  • 1/4 de chou vert ou du chou chinois
  • 2-3 c. à s. de sauce soja
  • Poivre
  • Huile d’olive extra vierge

Pour la sauce:

  • 3 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. d’huile de sésame
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à s. de sirop d’agave
  • 1 c. à s. de sauce aigre-douce (piquante ou non selon les goûts)
  • 1 c. à s de graines de sésame

Préparation:

1.La pâte: dans un saladier, verser la farine et le sel. Mélanger. Faire un puits et verser doucement l’eau en mélangeant. Faire une boule de pâte lisse et homogène en travaillant la pâte quelques minutes avec les mains. Elle se travaille facilement et ne colle pas. Couvrir d’un linge humide et laisser reposer 30 minutes.

2. La farce: porter à ébullition une casserole d’eau. Plonger les PST , couvrir et laisser une dizaine de minutes le temps de les réhydrater. Égoutter et presser pour éliminer toute l’eau.

3. Chauffer une sauteuse huilée ou un wok. Faire revenir l’oignon émincé, l’ail haché et la carotte râpée jusqu’à tendreté.

4. Insérer les PST. Mélanger. Faire sauter quelques minutes à feu moyen-fort avec 2-3 c. à s. de sauce soja. Poivrer.

5. Émincer finement le chou en éliminant a partie blanche centrale plus dure , laver et égoutter. Insérer dans la sauteuse et mélanger avec les PST. Cuire sous couvercle 10 minutes environ ou jusqu’à ce que le chou soit bien tendre.

6. Façonner les raviolis: séparer la pâte en 36 petites portions de même taille. Abaisser de fins petits disques de pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné.

7. Au centre de chaque disque, disposer une cuillerée de pâte et refermer chaque raviole en lui donnant la forme désirée, la plus simple étant une forme de lune ou de petit chausson. Bien sceller les bords avec les doigts. Réserver les raviolis sur un linge fariné ou un séchoir à pâte jusqu’à utilisation.

Astuce: pour congeler les raviolis, disposez-les espacés l’un de l’autre sur un plateau. Une fois congelés, vous pourrez les mettre dans un sachet ou un bocal sans qu’ils ne collent l’un à l’autre.

8. La cuisson: huiler une grande poêle. Dorer les raviolis quelques minutes.

9. Une fois dorés sur le dessous, verser un verre d’eau dans la poêle, couvrir et laisser cuire 5 minutes environ.

10. Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.

Servir les raviolis bien chauds et couvrir de sauce.

Excellent appétit !

La recette vous a plu ? Le blog vous aide au quotidien ?

Pour un blog sans publicité et agréable à lire pour mes lecteurs, j’ai fait le choix de bannir la publicité, mais derrière chaque recette, se cachent des heures de travail .

Vous pouvez  désormais soutenir mon travail de blogueuse et d’auteure en faisant un don sur Pay Pal. 

Les donations ne sont pas obligatoires, il n’y a pas de petit ou de grand don. Un petit message sous les recettes testées est aussi une belle manière de soutenir le blog.

Merci infiniment!




Raviolis chinois faits-maison

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne de: 5,00 sur 5)
Loading...
Par La fée Stéphanie Personnes: 4 personnes
Préparation: 1 heure Repos/trempage: 40 minutes

Ingredients

  • Pour 36 raviolis:
  • 300 g de farine de blé T55 ou T45
  • 150 g d'eau tiède
  • 1 pincée de sel
  • Pour la farce:
  • 100 g de protéines de soja ou de pois texturées (PST) petit format
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 grosse carotte
  • 1/4 de chou vert ou du chou chinois
  • 2-3 c. à s. de sauce soja
  • Poivre
  • Huile d'olive extra vierge
  • Pour la sauce:
  • 3 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. d'huile de sésame
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à s. de sirop d'agave
  • 1 c. à s. de sauce aigre-douce (piquante ou non selon les goûts)
  • 1 c. à s de graines de sésame

Instructions

La pâte

1

Dans un saladier, verser la farine et le sel. Mélanger. Faire un puits et verser doucement l'eau en mélangeant. Faire une boule de pâte lisse et homogène en travaillant la pâte quelques minutes avec les mains. Elle se travaille facilement et ne colle pas. Couvrir d'un linge humide et laisser reposer 30 minutes.

La farce

2

Porter à ébullition une casserole d'eau. Plonger les PST , couvrir et laisser une dizaine de minutes le temps de les réhydrater. Égoutter et presser pour éliminer toute l'eau.

3

Chauffer une sauteuse huilée ou un wok. Faire revenir l'oignon émincé, l'ail haché et la carotte râpée jusqu'à tendreté.

4

Insérer les PST. Mélanger. Faire sauter quelques minutes à feu moyen-fort avec 2-3 c. à s. de sauce soja. Poivrer.

5

Émincer finement le chou en éliminant a partie blanche centrale plus dure , laver et égoutter. Insérer dans la sauteuse et mélanger avec les PST. Cuire sous couvercle 10 minutes environ ou jusqu'à ce que le chou soit bien tendre.

Façonner les raviolis

6

Séparer la pâte en 36 petites portions de même taille. Abaisser de fins petits disques de pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

7

Au centre de chaque disque, disposer une cuillerée de pâte et refermer chaque raviole en lui donnant la forme désirée, la plus simple étant une forme de lune ou de petit chausson. Bien sceller les bords avec les doigts. Réserver les raviolis sur un linge fariné ou un séchoir à pâte jusqu'à utilisation.

La cuisson

8

Huiler une grande poêle. Dorer les raviolis quelques minutes.

9

Une fois dorés sur le dessous, verser un verre d'eau dans la poêle, couvrir et laisser cuire 5 minutes environ.

10

Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.

11

Servir les raviolis bien chauds et couvrir de sauce.

Notes

Astuce: pour congeler les raviolis, disposez-les espacés l'un de l'autre sur un plateau. Une fois congelés, vous pourrez les mettre dans un sachet ou un bocal sans qu'ils ne collent l'un à l'autre.

Vous pourriez aussi aimer

20 commentaires

  • Répondre
    Tatou
    décembre 16, 2021 à 6:17

    Magnifique recette, très très appétissante !!! Et je suis bien contente que tout le monde ait retrouvé la forme chez toi !
    Pour l’instant, j’ai un choufleur à cuisiner et le 31, je me couche de bonne heure car j’ai un train à 6h30 le 1er janvier donc ça ne sera que partie remise… Mille mercis de nous faire saliver 😀

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 17, 2021 à 11:17

      Et tu vas ou de beau de si bon matin ? Curieuse la fille, rires !
      Je t’embrasse 🙂

      • Répondre
        Tatou
        décembre 18, 2021 à 10:07

        Hahaha ! Je vais travailler dans un des magasins de mon employeur (dans l’esprit « échangeons nos métiers pour mieux communiquer » donc cool) en Bretagne (Baie de St Brieuc) et j’en profite, en partant dès le 1er janvier, pour vadrouiller là-bas pendant 3 jours :). Bises et bon week-end !

        • Répondre
          Stéphanie
          décembre 18, 2021 à 4:45

          Ça me semble intelligent comme système, très américain 😉
          Tu as de la chance, c’est magnifique la Bretagne, profite bien !

  • Répondre
    Karine
    décembre 16, 2021 à 8:19

    Bonsoir Stéphanie, en Chine on sert ces raviolis pour le jour de l’an car ils sont censés apporter l’abondance pour toute la nouvelle année. Pour avoir passé une fête de fin d’année avec des personnes chinoises, je vous confirme que la tradition est encore bien ancrée J’ai regardé la recette des perles de coco , c’est vraiment facile à réaliser ! En Asie, chaque pays a sa recette inspirée de ces perles : j’en ai goûté de délicieuses en Indonésie, sans noix de coco mais servies dans une sorte de sirop très léger parfumé à la rose, une merveille ! Au Japon, on sert très peu de desserts et même pas du tout mais il existe un petit gâteau appelé mochi fabriqué à base de farine de riz gluant, diversement parfumé. Il est vendu dans de magnifiques boîtes, emballé comme un objet précieux. Je pense que ce ne doit pas être plus compliqué à réaliser que vos boules de coco…je vais me renseigner. Car la farine de riz: « oui » mais les pâtes hélas avec le blé. .. à moins que vous ayez une idée de substitution ! Belle soirée Stéphanie.

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 17, 2021 à 11:21

      Bonjour Karine, oh les mochis !!!!!! Qu’est ce que j’aime ça ! Ma fille et moi on les adore ! Mes préférés, ceux garnis de beurre d’arachide 🙂 J’ai même mis la recette sur le blog. Ils sont faits avec de la farine de riz gluant, vous pouvez donc en manger. Ils ne sont pas si difficiles à faire et on se régale.
      En Italie la tradition est de préparer des lentilles… censées apporter abondance pour la nouvelle année. C’est rigolo les traditions et les superstitions aussi .
      Très belle journée ma chère Karine, à bientôt !

      • Répondre
        Karine
        décembre 17, 2021 à 5:46

        Chère Stéphanie, en cherchant sur la toile, j’ai pu trouver quelques recettes de pâte à raviolis à base de farine de riz et fécule de maïs. Ce ne sera peut-être pas aussi bon, quoique la farine de riz donne un résultat très léger , mais difficile à manipuler. Au lieu de faire frire les raviolis
        je pense en revanche les passer à la vapeur. Ah, les mochis! Les japonais les garnissent, comme la plupart de leurs gâteaux traditionnels, de pâte d’azukis sucrée, connaissez vous ? En France, on commence à cultiver ces petits haricots rouges. Belle soirée chère Stéphanie, avec toutes mes amitiés . J’ai été heureuse de vous lire en forme 🙂

        • Répondre
          Karine
          décembre 17, 2021 à 5:52

          PS vos vidéos sont très apaisantes à regarder, vos mains façonnant la pâte à gestes précis et tranquilles m’ont presque bercée après une journée un peu fatigante, froide et très ventée.

          • Stéphanie
            décembre 18, 2021 à 4:47

            Bonjour Karine, ravie que la vidéo vous plaise. C’était un peu improvisé et pas d’une qualité exceptionnelle, mais j’ai pensé que c’était important de la mettre car beaucoup de personnes pourraient se décourager pensant que la recette est trop compliquée.
            Ici aussi, vent glacial !! Brrrrrr !!!
            Bon week-end 🙂

        • Répondre
          Stéphanie
          décembre 18, 2021 à 4:52

          Les pâtes de riz collent, j’ai vite passé mon chemin, mais je devrais m’y remettre.
          Oui, oui, je connais bien la pâte d’azukis, c’est délicieux. J’adore ces légumineuses que j’utilise souvent pour faire des burgers.
          Un jour, nous irons manger des mochis au pays du soleil levant…. un jour….et je reviendrai avec plein de nouvelles recettes à partager (si le blog existera toujours )

  • Répondre
    Dan
    décembre 17, 2021 à 5:07

    C’est tellement beau et appétissant! j’admire ta patience et le temps passé en cuisine!! bizzz

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 17, 2021 à 11:22

      Merci Dan ! J’en profite pour te souhaiter un peu en avance une belle fin d’année 🙂

  • Répondre
    Eve
    décembre 17, 2021 à 5:17

    Bonsoir Stéphanie, elle est bien jolie cette recette,et fait bien envie, ce sera une 1ere pour moi…Mon stock de recettes à realiser s’agrandit de semaine en semaine. Janvier sera bien rempli gustative ment. Bon ne soiree

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 18, 2021 à 4:53

      Bonjour Eve, en hiver les journées sont courtes et froides, quoi de mieux que de se réchauffer en cuisine pour préparer de bons petits plats ?
      Excellent week-end 🙂

  • Répondre
    Christèle H
    décembre 20, 2021 à 7:20

    Merci pour cette recette que je vais sûrement faire très bientôt.
    J’ai 2 questions :
    Pour la pâte, je vois que vous portez des gants pour les étaler, c’est pour quelle raison ? je me demande si je ne vais pas étaler la pâte avec mon laminoir et découper à l’emporte-pièce…
    pour la garniture, j’ai du chou fermenté. Je vais le mettre à la place du chou frais et faire bien évaporer, qu’en pensez vous ?
    Merci en tout cas pour ces recettes !

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 20, 2021 à 4:18

      Bonjour Christèle, je mets des gants tout simplement car j’ai la peau très sèche en hiver et la farine est catastrophique pour ma peau déjà très abimée par le froid 🙁 Si vous avez un laminoir, il vous sera bien utile !
      Garnissez les ravioles de ce que vous aimez. Il faut juste éviter une farce trop liquide.
      Joyeuses fêtes !

  • Répondre
    MilkyAway
    décembre 22, 2021 à 12:03

    Coucou ma belle P’tite Fée Stéphanie ❤️, un noël chinois avec ces raviolis qui m’ont l’air tout juste bien appétissante, pleins de gros bisous

  • Répondre
    Marion
    décembre 24, 2021 à 11:38

    Merci pour toutes ces belles (et bonnes) recettes! Ce site est une perle que je viens toujours de découvrir. Avec mon mari, nous avons amorcé une transition vers le végétarisme, mais difficile pour moi de manger des « pâtes spirulines à l’encre de sèche avec un zeste d’orange confit ». J’ai besoin de quelque chose de plus traditionnel haha Donc un vrai bonheur d’enfin trouver un site avec des recettes simples et accessibles! Joyeuses f^^etes!

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 26, 2021 à 10:32

      Bonjour Marion, mais qui mange des pâtes spiruline ? Hihi
      Je proposer en effet des recettes simples pour tous les jours pour rendre la cuisine végétale facile et accessible à tous 🙂
      Bonnes fêtes de fin d’année et à bientôt j’espère !

  • Répondre
    Eve
    janvier 9, 2022 à 2:30

    Bonjour Stéphanie, voilà c’est chose faite.Je me suis lancée dans la préparations de ces raviolis.Comme c’était la 1ere fois et de peur de galèrer et perdre du temps,j’ai fait moitié quantités pour la pâte des raviolis J’ai fait la farce hier soir.Je suis contente du resultat,la pâte se travaille bien.J’ai accompagné de nouilles Udon sauce asiatique.Excellent.J’ai congelé une dizaine de raviolis avant la cuisson.MERCI pour ce voyage culinaire..😊

  • Laisser un commentaire