Soupes et veloutés

Soupe au chou noir, curry et lait de coco

Y’a des périodes comme ça !

On a des hauts, des bas, des périodes d’euphorie, de stress, d’angoisse. On se réjouit pour tous nos projets, on se désespère parfois car tout se bloque, qu’on a l’impression qu’on n’y arrivera jamais. À cela, ajoutons une belle grippe pour corser le tout, mélangez et vous obtenez une bien belle baisse de moral. Heureusement chez moi, ça ne dure jamais bien longtemps. Notre chantier n’avance pas vraiment, mais les imprévus sont inévitables, on le savait dès le départ. On attend désormais que le terrain soit sec pour continuer, mais de la pluie est prévue toute la nuit, on va devoir reporter, encore. Quelques jours ne changeront rien, on sera d’autant plus heureux de commencer ! J’aime voir le verre à moitié plein, j’ai le temps de me consacrer à mon manuscrit et d’avancer tranquillement en toute sérénité. J’espère terminer un peu avant la date de remise car je sais que cet été, je serai bien occupée avec les travaux. Ce week-end, je me suis quand même octroyée une belle pause. J’en avais tellement besoin ! Nous sommes allés faire un « peu de jardinage », je n’ai qu’une hâte, c’est d’y retourner ! Le terrain est grand, il a été laissé un peu à l’abandon ces dernières années par les anciens propriétaires et petit à petit, nous nous retournons les manches, notamment pour tailler les oliviers dont on ne distingue plus les troncs. On s’équipe au fur et à mesure depuis l’année dernière. Avoir du bon matériel , comme quand on cuisine, ça change la vie ! Il nous manque maintenant une échelle, une vraie échelle, car certains arbres sont tellement grands et hauts qu’il est impossible d’aller faire le ménage à l’intérieur. Il y a du bois mort et bien trop de pousses qui ne laissent plus passer le soleil à l’intérieur des arbres. J’ai toujours aimé grimper aux arbres, me voilà servie ! Je pense que j’ai vraiment trouvé ma vocation au coeur de ce bout de terre, je m’y sens tellement bien que j’en oublie tout le reste. Je prépare doucement ma reconversion puisque nous allons louer une partie de la maison ou toute la maison selon les périodes. Notre rêve d’avoir une maison d’hôtes se concrétise petit à petit. Les réseaux sociaux, dont on peut difficilement faire sans surtout dans mon travail, me fatiguent. J’ai envie de concret, de rencontrer et parler avec des gens en vrai, le faire derrière un écran ne me suffit plus. Je n’ai qu’une hâte, vous ouvrir les portes de notre petit paradis pour vous faire oublier tout le reste ! Ce n’est pas pour tout de suite et j’espère sincèrement pouvoir faire les deux, continuer à alimenter le blog et écrire des livres de cuisine car j’y prends beaucoup de plaisir, et mettre tout cela plus en pratique en m’occupant de nos hôtes. Je m’imagine déjà préparer de bons petits déjeuners, des paniers pique-nique et des dîners sous les oliviers. Mon mari s’occuperait du vin, moi de la table.

Je vous partage quelques photos de nos beaux arbres pour vous montrer l’avant et l’après. Pour ceux qui me le demandent, l’élagage des oliviers est obligatoire pour les protéger de la Xyllela  fastidiosa, qui a ravagé les oliviers du Salento ces dernières années.

Nous sommes rentrés fatigués, mais heureux et satisfaits de notre travail. J’ai les bras en sang malgré les gants et les manches longues, mais on se sent comme régénéré et prêt à affronter une nouvelle semaine de travail. On apprécie d’autant plus les choses simples comme une douche chaude, des vêtements propres et une bonne soupe le soir !

En parlant de soupe, voici celle d’aujourd’hui, une soupe au chou noir, au curry et au lait de coco. Réconfortante comme tout, elle était parfaite pour finir notre week-end en beauté et tout en douceur !

Allez au bout de vos rêves, travaillez sans vous décourager, les moments difficiles et les épreuves sont là pour nous renforcer, nous poussent à nous battre pour nous dépasser pour faire toujours mieux et nous faire apprécier d’autant plus les bons moments !

Soupe au chou noir, curry et lait de coco

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne de: 5,00 sur 5)
Loading...
Personnes: 2 personnes
Préparation: 15 minutes Cuisson: 30 minutes

Ingredients

  • 6-8 feuilles de chou noir ou 100 g d’épinards ou des blettes
  • 1 carotte
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1,5 c. à c. de curry
  • 450 ml de bouillon de légumes
  • 1 boite de lait de coco (boite de 400 g)
  • 250 g de tofu ferme nature
  • 3 c. à s. d’huile d’olive

Instructions

1

Séparer les feuilles de la tige et de la nervure centrale du chou noir, trop fibreuses. Laver les feuilles. Réserver.

2

Peler carotte, oignon et ail. Couper les légumes en brunoise.

3

Chauffer et huiler une cocotte en fonte. Verser les petits légumes, mélanger 3-4 minutes à feu moyen.

4

Insérer les épices (cumin, paprika et curry) et mélanger. Prolonger la cuisson 2-3 minutes.

5

Verser le bouillon de légumes et le lait de coco. Porter à légère ébullition et laisser mijoter 15 minutes.

6

En fin de cuisson, ajouter les feuilles de chou et le tofu coupé en dés. Prolonger la cuisson 5 minutes ou jusqu’à ce que les feuilles de chou s’attendrissent. Servir bien chaud.

Notes

Note: à la belle saison, ajouter 1 courgette et un poivron

Pour un blog sans publicité et agréable à lire pour mes lecteurs, j’ai fait le choix de bannir la publicité, mais derrière chaque recette, se cachent des heures de travail .

Vous pouvez  désormais soutenir mon travail de blogueuse et d’auteure en faisant un don sur Pay Pal. 

Les donations ne sont pas obligatoires, il n’y a pas de petit ou de grand don. Un petit message sous les recettes testées est aussi une belle manière de soutenir le blog.

Merci infiniment !




Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  • Répondre
    Amandine
    mars 20, 2024 à 11:46 am

    Merci pour cette excellente recette! On s’est régalé ce midi! Je l’ai faite avec des épinards, et j’ai juste ajouté 100g d’orzo, délicieux! 😉

    • Répondre
      stephanie
      mars 20, 2024 à 6:28 pm

      Un immense merci pour ton retour Amandine !

  • Répondre
    Karine
    mars 21, 2024 à 8:03 am

    Bonjour Stéphanie, et bien je suis impatiente d’avoir des informations sur cette maison d’hôtes! Est-ce que tu y proposeras une table d’hôtes vegan?

    • Répondre
      stephanie
      mars 23, 2024 à 5:29 pm

      C’est encore un peu loin donc on verra. Il y aura l’option, c’est sûr !
      Mon mari n’étant pas vegan du tout, on fera sûrement en fonction des clients.

      • Répondre
        Karine
        mars 24, 2024 à 7:53 am

        Parfait, je pense que tu nous tiendrs informés de toutes les péripéties de cettevbellebaventure!
        Déjà, l’oliveraie : un premier pas et de taille !

  • Répondre
    Tatou
    avril 5, 2024 à 8:05 am

    Waouh quelle nouvelle ce projet de chambre d’hôtes !!! Je ferai tout pour venir voir ton coin de paradis, depuis le temps que je te lis et parcours tes photos, ça serait vraiment une belle étape que de venir déguster tes recettes, cuisinées par la Fée elle-même !!!! Quant à la terre, aux arbres, je te confirme que c’est vraiment un retour aux sources énergisant et méditatif, qui permet de reprendre conscience de la valeur de nos vies. Bon courage pour les travaux de « jardinage » et profite bien de ton petit coin de paradis ! Je t’embrasse

  • Laisser un commentaire