Cuisine du monde/ Les dérivés du soja/ Viandes végétales

Nems végétaliens et gluten free

J’ai toujours aimé les nems. Etant petite, j’en commandais toujours quand on allait manger chinois. Malheureusement, trouver des nems végétariens est difficile, végétaliens n’en parlons même  pas. Comme on n’est jamais mieux servis que par soi-même, je les  fais  à la maison et j’y mets ce que je veux. Ils sont aussi croquants qu’au restaurant, même avec une cuisson au four, et surtout sans viande! Il y a sûrement 1000 façons différentes de les préparer, je vous propose la mienne qui je dois dire n’est pas mauvaise du tout! Bien au contraire. Comme toujours, variez les ingrédients selon vos préférences!



Temps de préparation: 40 minutes

Temps de repos: quelques minutes pour les vermicelles + 30 minutes de trempage pour les champignons

Temps de cuisson: 40 minutes dans un four à 220°.

Ingrédients pour 18 nems:

  • 250 g de vermicelles de riz
  • 2 carottes râpées
  • 1 poignée de champignons séchés
  • 100 g de protéines de soja* en petites granules, dites texturées
  • 1 oignon
  • 100 g pousses de soja (poids net des pousses égouttées)
  • Sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • Galettes de riz “rice paper” (les galettes de riz sont sans gluten) , à défaut des feuilles de brick (contiennent du gluten)
  • Sauce soja gluten free

Les protéines de soja texturées sont produites à partir de farine de soja déshuilée, c’est-à-dire privée de toute son huile. Pour cela, la farine subit une pression à froid, avant d’être mélangée à de l’eau, cuite à haute température puis refroidie et séchée. Le mélange peut être alors calibré en morceaux plus ou moins gros. Elles ressemblent à première vue, à de petites éponges toutes sèches. Une fois réhydratées, leur consistance se rapproche de celle de la viande. N’essayez pas de les manger telles quelles, ce n’est pas très bon. Il faut les aromatiser. Je les utilise notamment pour faire de la sauce bolognaise ou le hachis parmentier.

Note: la sauce soja contient bien souvent du blé, lisez la composition de votre sauce si vous êtes intolérant au glucose.

N’hésitez pas à congeler vos nems si vous en avez de trop. Il suffit de les réchauffer au four, ils seront encore meilleurs!

Préparation:

Mettre les champignons séchés dans un bol, les recouvrir d’eau tiède et laisser reposer pendant 30 minutes environ. J’ai utilisé des champignons secs “Porcini” ou cèpes. Ils ont un goût très fort, pas la peine d’en mettre beaucoup. Vous pouvez utiliser les champignons de votre choix, séchés ou frais.

Faites trempez les vermicelles de riz dans une eau chaude pendant quelques minutes, le temps qu’elles deviennent bien souples. Égouttez et rincez-les à l’eau froide pour éviter qu’elles ne collent. Réservez.

Réhydratez les granules de soja en les faisant cuire comme le riz, dans une eau salée pendant quelques minutes. Égouttez et réservez.

Râpez les carottes. Réservez.

Épluchez et coupez finement l’oignon. Réservez.

Rincez et égouttez les germes de soja. Réservez. 

Une fois que vous aurez préparé tous vos ingrédients, versez-les dans un grand saladier. Mélangez.

Ajoutez le poivre et le sel, ainsi que 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz et mélangez.

Versez de l’eau chaude (pas brûlante) dans une assiette creuse pour y mettre les galettes de riz. Elles sont dures et rigides, cela va servir à les réhydrater, les rendre souples et à pouvoir leur donner la forme voulue. Je vous conseille de les mettre l’une après l’autre dans l’eau, au fur et à mesure que vous façonnez vos rouleaux. Si vous les laissez trop longtemps dans l’eau, elles se casseront et vous ne pourrez plus les utiliser.

Cette opération n’est bien sûr pas nécessaire avec des feuilles de brick. Vous pouvez les utilisez directement.

Commençons par le premier rouleau. Recouvrez une galette d’eau, aidez-vous avec les doigts. Dès qu’elle vous semble suffisamment souple, déposez-la sur une planche, bien à plat. S’il y a de l’eau sur la planche, ce n’est pas grave.

Pliez 2 côtés du cercle pour former un triangle. La pointe vers la haut, la base vers vous.

Sur la base ou la partie large, déposez un peu de farce.

Commencez à rouler le nem en partant de la base en englobant bien la farce, jusqu’à la pointe. 

Repliez les côtés pour bien fermer votre rouleau.

Disposez-le sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Déposez le nem sur la partie pliée (avec la pointe).

Faites de même avec tous les nems.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les rouleaux d’un filet d’huile végétale.

Enfournez à 220° pendant 40 minutes environ, jusqu’à ce que les nems soient bien dorés.

Servez avec des feuilles de salade, de la menthe et vos sauces préférées. Faites attention, la sauce à nem traditionnelle est composée d’un ingrédient à base de poisson. Je les ai donc servis avec de la sauce soja et de la sauce teriyaki. 

Vous pourriez aussi aimer

19 commentaires

  • Répondre
    Kellhi
    septembre 11, 2015 à 7:35

    Ça a l'air vraiment délicieux!

    Attention cependant à la sauce soja qui presque à tous les coups contient du blé 🙂 .

    Je testerai en tout cas.

    • Répondre
      Stephanie
      septembre 11, 2015 à 1:17

      Merci Kellhi pour le commentaire. Cette recette est délicieuse et je vous la recommande. Je me suis empressée d'aller voir la liste des ingrédients de ma sauce soja et elle contient effectivement du blé. Je n'aurais jamais imaginé! On en apprend tous les jours. Merci beaucoup pour l'info, je vais le préciser dans la recette! Stéphanie

  • Répondre
    Anonyme
    janvier 16, 2016 à 8:47

    C'est une tuerie ! Hyper facile à faire ! Hyper miam miam ! Je ne sais juste pas dans quoi les tremper ! La sauce teriyaki, c'est à base de quoi et ça s'achète où ? Je ne suis pas fan de la sauce soja ! Merci en tout cas pour cette super recette ! Anne

    • Répondre
      Stephanie
      janvier 16, 2016 à 10:12

      Bonsoir Anne, la sauce teriyaki contient également du soja, mais a un goût plus sucré. J'avoue ne pas me souvenir de la liste exacte de tous les ingrédients. Il existe dans le commerce des sauces à nems qui ne contiennent pas de soja. Il faut juste vérifier qu'elles ne contiennent pas de sauce de poisson. On peut aussi la faire soi-même, elle devrait contenir de l'eau, sucre, vinaigre de riz, carotte râpées et il faut trouver un ingrédient de remplacement à la sauce de poisson. Sinon sauce aigre douce? (celle-ci ne contient que très peu de soja)
      Je suis bien contente que la recette ta plaise. J'adore moi aussi la cuisine asiatique, je pourrais en manger tous les jours!
      Bonne nuit ou plutôt bon dimanche!

  • Répondre
    Unknown
    juillet 25, 2016 à 2:16

    Bonjour,
    C'était tout bonnement délicieux !
    Ça bluffé une de mes filles omnivore qui en redemande?

    • Répondre
      Stephanie
      juillet 25, 2016 à 9:29

      J'en suis très heureuse! Bonne nuit Brigitte! 🙂

  • Répondre
    ducoqalan
    août 13, 2016 à 2:13

    Bonjour Stephanie,
    Tes nems sont super bien roule's 🙂 je veux dire c'est jolie la maniere de plier la feuille, je vais appliquer pour mes prochains nems. Juste une question: le vinaigre de riz dans l'assaisonnement de la farce, ca sert a quoi? est ce que ca donne un gout un peu acide? si je me trompe les pouces de haricot mungo en conserve est un peu acide aussi?
    En tout cas merci bcp pour ton blog, je commence a reconcillier avec l'alimentation vegetale depuis la decouverte de ton blog! C'est une mine de trop bonnes recettes inratables 😉 Lan

    • Répondre
      Stephanie
      août 14, 2016 à 7:24

      Bonsoir Lan, je suis bien contente que mes recettes te plaisent et j'espère bien te réconcilier avec la cuisine 😉
      J'utilise beaucoup le vinaigre de riz dans mes plats asiatiques, pour le goût, mais aussi parce que je trouve qu'il est plus doux que le vinaigre que l'on utilise habituellement. C'est vrai que les pousses de soja sont légèrement acides si dans des conserves, mais je les égoutte toujours bien avant de les utiliser et n'ont donc pas beaucoup de goût.
      Excellente soirée et à très bientôt j'espère!

  • Répondre
    Unknown
    octobre 4, 2016 à 12:07

    Super!!! Recette testée et approuvée, un vrai délice, et la cuisson au four est une très bonne astuce, plus saine et moins fastidieuse que la friture!! Même mon compagnon qui est un adepte des nems traditionnels au porc les a adorés. J'en referai certainement, en testant d'autres farces.

    • Répondre
      Stephanie
      octobre 4, 2016 à 8:47

      Bonsoir Sarah, je suis bien contente que la recette ait été testée avec succès. Tu pourras maintenant y apporter tes propres modifications et tester d'autre farces 🙂
      La cuisson au four est aussi ma préférée: plus saine, plus propre, pas de mauvaises odeurs, etc et en plus les nems restent très croustillants, bref la cuisson parfaite.
      Merci beaucoup pour ton retour et à bientôt j'espère! 🙂

  • Répondre
    mimi
    octobre 3, 2018 à 3:57

    Bonsoir petite fée, ces nems ont l'air délicieux et ils sont en plus visuellement bien réussis! J'écris de Belgique où j'attends impatiemment votre 3ème livre.
    Bravo pour ce blog, j'adore,les recettes y sont à chaque fois délicieuses.
    Mireille

    • Répondre
      Stephanie
      octobre 3, 2018 à 8:55

      Merci Mireille pour votre gentil message! J'espère que ce nouveau livre vous plaira 🙂
      Excellente fin de soirée!

  • Répondre
    Amandine
    avril 14, 2019 à 10:23

    Bonjour Stéphanie 🙂 Nouvelle recette prête lol par contre j'ai trop de farce et je voulais savoir si je pouvais la congeler seule ou s'il faut que je fasse les nems et que je congèle ensuite ? Verdict ce midi mais je suis sur que ca va etre top comme d'habitude 😉 Bon dimanche !!

    • Répondre
      Stephanie
      avril 14, 2019 à 11:19

      Bonjour Amandine, s'il te reste des galettes, je te conseille de les faire. Tu pourras même les congeler après cuisson, il te suffira de les passer un peu au four pour les réchauffer.
      Bon dimanche et bon appétit!

  • Répondre
    my
    novembre 6, 2019 à 12:46

    Bjr Stéphanie, je n'ai pas testé votre recette, je suis tombëe dessus en cherchant à faire des rouleaux de printemps. Ce que vous proposez est plus une recette de nems. Malgré le fait qu'ils soient tout 2 roulës dans une feuille de riz, ce n'est pas du tout pareil. Le premier se compose d'aliments cuits et se cuit lui-même quand le second se compose traditionnellement d'aliments crus (excepté la crevette cuite à la vapeur) et se déguste cru également. La sauce les accompagnant différe aussi. Et pour finir, le nem est chinois quand le rouleau de printemps est vietnamien. Ce n'est pas grave en soi mais je trouvais important de le souligner. Bonne continuation à vous et merci du temps que vous consacrez à ce blog, maintenant que j'y suis, je vais en profiter pour faire un tour.

    • Répondre
      Stephanie
      novembre 6, 2019 à 6:02

      Bonsoir, vous avez très bien fait de me le rappeler. Je voulais le modifier depuis longtemps, mais j'avais complètement oublié de le faire ! C'est désormais chose faite 🙂
      À très vite et bonne visite sur le blog !

  • Répondre
    my
    novembre 6, 2019 à 5:16

    Erratum, je me suis mal exprimée : rouleau de printemps = cru, nem=cuit

  • Répondre
    Fanny
    juin 28, 2021 à 7:13

    Bonjour,
    Je suis tombée aujourd’hui sur votre recette qui m’a vraiment donné envie. J’ai donc décidé de la tester ce soir. Je ne comprends pas pourquoi j’ai eu autant de vermicelles de riz, j’ai fait 15 nems et j’ai encore au moins 2/3 de la préparation qui reste. Votre poids de vermicelles était cuit ?

    En tout cas je vous remercie pour votre recette, et bravo pour votre roulage, les miens n’étaient pas aussi beaux.

    Bonne soirée à vous !!

    • Répondre
      Stéphanie
      juin 29, 2021 à 7:55

      Bonsoir Fanny, j’avais 18 gros nems donc la quantité est juste, les nems doivent être bien garnis.
      C’est moi qui vous remercie pour votre retour, à très bientôt 🙂

    Laisser un commentaire