Je profite d'une nouvelle recette pour vous le présenter! Il sort dans moins d'un mois,  il était temps de vous parler de lui ! Il a été au centre de toutes mes pensées ces derniers mois, nous avons passé ensemble journées, soirées et week-ends sans relâche ! Il s'appelle GREEN PROTÉINES et il casse tous les préjugés !
Vous aurez deviné le thème du livre ! Il répond à l'incessante question: "Et les protéines, tu les trouves où ?" 


Pourquoi je me suis intéressée aux protéines ? J'ai créé le blog pour faire découvrir la cuisine végétale et donner des idées à ceux qui comme moi avaient renoncé à manger de la viande.  Mais les préjugés et les interrogations restaient encore malheureusement et la question incessante des protéines  (et des risques de carence en général) revenait sans cesse! Un livre sur les protéines végétales me trottait dans la tête depuis déjà pas mal de temps. 

Pour la petite histoire, en début d'année 2018, j'ai pris une série de bonnes résolutions, dont m'occuper enfin un peu de moi. J'ai repris le sport de manière régulière et croyez-moi, cela n'a pas été facile et ma motivation n'était pas toujours au plus haut! Je ne voulais pourtant pas abandonner. J'ai continué et je me suis prise au jeu, je ne pourrais désormais plus me passer de mes séances de sport. J'ai enfin réussi à prendre du poids (j'étais très très maigre au point d'inquiéter mon entourage, alors que je mangeais avec appétit sans me priver, mais rien y faisait). Je me suis inévitablement posée la question des protéines car je voulais prendre de la masse musculaire, sans devoir manger viande, oeuf ou poisson comme on m'avait conseillé. En quelques mois, je me suis transformée, je me suis musclée.  Aujourd'hui je fais du sport 5 fois par semaine. Je vais avoir 40 ans cette année, mais je suis plus en forme et je me sens mieux que quand j'en avais 20. Il n'y a pas de miracle, sport et alimentation sont les meilleurs "médicaments" pour être et rester en forme ! 

Vous trouverez dans le livre une centaine de recettes, des fiches sur les aliments végétaux les plus protéinés, plein d'astuces, de variantes et de conseils, mais aussi les témoignages de Sportifs vegan avec un grand "S" . Grâce aux sportifs de Vegan marathon notamment, j'ai repris la course à pied et je fais désormais partie de leur incroyable équipe. Je n'ai de loin pas leur niveau et je ne l'aurai sans doute jamais,  mais faire partie d'une équipe de gens aussi sympas et motivés et un vrai plaisir, surtout que c'est pour une cause qui nous tient tous à coeur! C'est ouvert à tous, n'hésitez donc pas à faire partie de l'association !!
Pour convaincre et rassurer les plus sceptiques, j'ai travaillé main dans la main avec Emeline Bacot, diététicienne-nutritionniste. Non seulement elle répond dans un partie nutrition à toutes les réponses que l'on se pose sur les protéines végétales, mais aussi sur le soja, le gluten, l'absorption du fer végétal, etc et elle nous donne plein de petites infos nutritionnelles sous les recettes. 



Éditions La Plage, 224 pages - 17 x 24 cm, 19,95 €

Je vous laisse enfin découvrir la recette du jour. Les champignons en mode bacon sont une petite recette incontournable (et délicieuse) qui vous permettra de faire plein de choses, notamment de délicieux club sandwichs ou des pâtes carbo en mode vegan !
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson:  20-25 minutes dans un four à 210° 

Ingrédients:




  • 300 g de champignons bruns ou shiitake 
  • 4 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 c. à s. de sauce soja ou tamari (sans gluten)
  • 2 c. à s. de sirop d'agave
  • 1 c. à c. de paprika fumé
  • 1/2 c. à c. de poudre d'ail



Préparation:

1. Couper la base terreuse des champignons. Laver les champignons pour ôter toute trace d'impureté. Émincer et disposer dans un grand plat, les tranches l'une à côté de l'autre.



2. Préparer la sauce en mélangeant énergiquement le reste des ingrédients.

3. Badigeonner les champignons de sauce à l'aide d'un pinceau. Réserver un peu de sauce. 


4. Enfourner pendant 20-25 minutes, jusqu'à ce que les champignons soient bien dorés. Mélanger à mi-cuisson. 

5. Une fois cuits, répartir le reste de sauce sur les champignons.


Vous pourrez utiliser ces champignons de mille manières: dans des pâtes, des sandwichs ou des toasts (genre club sandwich), sur les salades etc. 

Nous les avons mangés sur des tortillas de maïs avec d'autres légumes grillés....le recette des galettes de maïs sera dans un prochain article!

Bon appétit!


N'oubliez pas de me laisser un message si vous testez la recette et pour me dire comment vous les avez utilisés!

Si vous aimez les recettes de street-food, vous allez aimer celle d'aujourd'hui! Les chaussons de viande sont très courants dans les pays du bassin méditerranéen, gozleme ou crêpes turques, empanadas espagnols, fatayers libanais,  panzerotti italiens, etc. Les recettes et les manières de faire sont toutes différentes, mais ont un air de famille et on les aime toutes, surtout si on peut les faire en version végétale.  

En Italie, les panzerotti sont faits avec de la pâte à pizza, puis frits. Ma recette d'aujourd'hui est légèrement différente car j'ai utilisé du lait à la place de l'eau pour avoir un pain plus brioché et moelleux, avec une cuisson au four. Pour la farce, j'ai utilisé des protéines de soja texturées qui remplacent la viande à merveille. Si vous êtes allergique au soja, vous pourrez les remplacer par des lentilles ou par des légumes, comme des blettes, des épinards ou des légumes fruits à la belle saison comme courgette, aubergine, poivron et tomate. 



Temps de préparation:  15 minutes
Temps de cuisson:  45 minutes 

Ingrédients pour 8 chaussons:

Pour la pâte:
  • 20 g de levure fraîche de boulangerie
  • 250 ml de lait végétal non sucré (riz, avoine, soja) ou de l'eau (pour une consistance plus proche de la pâte à pizza)
  • 400 g de farine
  • 20 g d'huile d'olive
  • 8 g de sel 
  • 1 c. à c. de sucre 
Pour la farce:
  • 150 g de protéines de soja texturées (PST) au petit format ou moyen
  • 1 cube végétal ou 2 c. à c. de bouillon en poudre
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon
  • 2 c. à s. de concentré de tomate
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de sauce worcestershire vegan
  • 2 c. à c. de paprika fumé
  • 1 boite de tomates pelées (soit 400 g) 
  • Poivre moulu

préparation:

1. Emietter la levure dans le bol du robot. Mélanger avec le lait et le sucre. Ajouter la farine, l'huile d'olive et le sel. Pétrir jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Couvrir et laisser pousser pendant 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.



2. Pendant ce temps, préparer la farce. Réhydrater les PST dans un bouillon de légumes frémissant pendant une dizaine de minutes. Égoutter et presser fortement les PST pour éliminer toute l'eau qu'elles contiennent.



3. Huiler une sauteuse. Faire revenir l'oignon émincé jusqu'à tendreté.


4. Ajouter le concentré de tomate, la sauce soja, la sauce worcestershire et le paprika fumé. Poivrer. Mélanger.



5. Insérer les PST et mélanger quelques minutes à feu moyen-vif.



6. Écraser les tomates ou couper en morceaux,  ajouter sur les PST avec leur jus. Cuire une dizaine de minutes, le temps de façonner les disques de pâte, puis saupoudrer de persil frais. 




En fin de cuisson, j'ai mixé mes PST pour avoir la consistance d'une farce, mais ce n'est pas nécessaire si vous utilisez des PST petit format. Moi j'ai vidé les placards, d'où l'utilisation des PST plus grosses. 


7. Reprendre la pâte bien gonflée. Transférer sur un plan de travail fariné. Travailler la pâte quelques instants avec les mains pour obtenir une pâte lisse et élastique. Séparer en 8 portions de même taille. Abaisser 8 petits disques de pâte.




8. Au centre de chaque disque, déposer 2-3 c. à s. de farce. 


9. Humidifier les bords de la pâte et bien refermer les chaussons en exerçant une légère pression avec les doigts. On peut faire un joli bord avec une roulette dentelée ou les pics d'une fourchette.





10. Huiler les chaussons avec un pinceau et enfourner dans un four à 210° pendant 15 minutes.


Déguster bien chaud avec une bière (bien froide) et des amis ;-)


Bon appétit!








Je suis incapable de prévoir tous mes menus de la semaine à l'avance, puisque je fais mes courses quotidiennement. J'ai la chance d'avoir le choix près de chez moi car il y a de nombreux petits commerces et de bons maraîchers. Les légumes  viennent de la région à km zéro, au pire ils arrivent de Sicile. Sans emballage plastique, de la région et succulents, rien que pour ça je ne déménagerais plus!! Je vis au rythme des saisons et je cuisine en fonction de ce que je trouve sur les étals de mon marchand. 

J'ai déniché aujourd'hui de vrais trésors: des fèves frites (une tuerie absolue pour l'apéro), un fromage végétal, des carottes violettes de Polignano (on ne s'en masse pas, voir recette du couscous aux légumes grillés) et une botte d'agretti ou barbe des moines. J'ai dû chercher son nom en français car je n'avais aucune idée de sa traduction. C'est un légume du bassin méditerranéen que j'ai découvert en Italie, mais vous en trouverez sûrement si vous habitez dans le sud de la France. Si vous ne connaissez pas encore ce légume, je suis contente de vous le faire découvrir et j'espère que vous aurez un jour l'occasion d'y goûter. 



J'ai opté de les cuisiner avec un plat de pâtes et de les accompagner d'un nouveau petit fromage végétal qui a débarqué dans mon magasin bio et dont je suis complètement accro! Les enfants ne me croyaient pas quand je leur ai dit qu'il était végétal, ils pensaient que c'était du parmesan ou du pecorino. Incroyablement bluffant!!



Les agretti, qu'est ce que c'est? 
Les agretti ou barba di frate (barbe des moines) sont une plante potagère du bassin méditerranéen qui pousse sur les sols riches en sel, généralement sur les zones côtières. 
Elle est très riche en nombreux sels minéraux comme le sodium ou le calcium, mais aussi en vitamines C et en fibres. On la trouve sur les étals des marché au printemps, de mars à avril. Elle est vendue en bottes.  Elle ressemble un peu à la salicorne, mais son goût est totalement différent. Sa saveur est extrêmement délicate. Cuite, elle est tendre et savoureuse, elle me fait un peu penser aux épinards. Très utilisées en Italie, on la cuisine de différentes manières et souvent dans les recettes de Pâques.  Crue, poêlée avec de l'ail, dans les pâtes ou les risottos, les tartes au légumes, les omelettes végétales, etc.

Avant de la consommer, veillez à bien la laver pour ôter toute trace de terre ou de sable. Elle se cuit rapidement, 3 minutes environ dans une eau frémissante salée ou à la vapeur. Mieux vaut ne pas la cuire trop longtemps pour qu'elle reste légèrement croquante.





Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson:  20 minutes 

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 1 botte d'agretti ou barbe des moines
  • 1-2 gousse(s) d'ail
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 c. à s. de câpres, à défaut des olives
  • 1 douzaine de tomates cerise fraîches ou en boite (pomodorini ciliegine de la marque Muti), à défaut des tomates séchées 
  • 300 g de spaghetti
  • Gros sel pour la cuisson des pâtes
  • Poivre moulu
  • Facultatif: un fromage végétal à râper sur les pâtes

Préparation:

1. Couper les racines des agretti. Bien les laver sous l'eau pour ôter toute trace de terre et de sable. Je les lave dans plusieurs eaux, un peu comme les épinards. Égoutter.





2. Dans une sauteuse huilée, faire dorer l'ail pelé avec les câpres.


3. Ajouter les tomates cerise entières ou coupées en deux selon leur taille et faire sauter à feu moyen vif pendant une dizaine de minutes. 



4. Pendant ce temps, porter à ébullition une grande casserole d'eau. Quand l'eau bout, saler avec du gros sel et mélanger. Faire à nouveau bouillir l'eau et verser les pâtes. Mélanger au cours de la cuisson. 


5. Trois-quatre minutes avant la fin de la cuisson des spaghetti, ajouter les agretti. Mélanger.


6. Égoutter pâtes et agretti, verser de suite dans la sauteuse avec les tomates et mélanger.

Servir avec des copeaux de fromage végétal et du poivre moulu.

Bon appétit!




La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr