Légumineuses/ Sandwich et street food

Galette à la farine de pois chiche

Tu ne manges pas de viande? Mais d’ou prends-tu les protéines? Combien de fois m’a-t-on posé cette question! Je suis végétarienne depuis presque 20 ans et je suis plus en forme que la plupart des omnivores. Mes enfants sont grands et forts pour leur age et ne mangent de viande que très rarement. J’avoue faire un peu plus attention depuis que je n’utilise plus ou presque plus de produits laitiers. Une bonne alternative: les légumes secs. Bien sûr on ne peut pas manger des lentilles tous les jours. J’ai découvert plein de recettes et astuces pour utiliser des légumes secs, un peu partout, un peu tout le temps, un monde nouveau s’ouvre à moi peu à peu. Aujourd’hui j’ai essayé: la galette à la farine de pois chiches. dite Socca,  et c’est vraiment délicieux! 

Un peu d’histoire: 

Les fritures à base de pois chiches concassés ou de farine de pois chiches ont une histoire longue de plusieurs milliers d’années (plus de 8000 ans), notamment en Egypte, en Mésopotamie et dans tout le Moyen-Orient d’où elles sont originaires.

Les Sarrasins auraient introduit les fritures de pois chiches dans le Sud de l’Italie lors des conquêtes. Au Moyen-Age, elles ont un tel succès qu’elles prennent finalement en Ligurie la forme d’une large galette, tout en conservant la base de la recette (farine frite à l’huile d’olive, le tout salé et épicé)

Sur la Côte d’Azur, des marchands ambulants la cuisent sur place et la vendent dans de traditionnels cônes en papier. Il est dit qu’elle était le casse-croûte des travailleurs du matin ou encore le repas du pauvre, du fait de son prix modeste. Les pêcheurs niçois se seraient autrefois nourris ainsi avant de prendre la mer. Elle est à présent appréciée à l’apéritif ou en entrée, voire comme plat principal pour un déjeuner pris sur le pouce, généralement accompagnée d’un verre de vin rosé frais.

Elle apparaît à Toulon sous le Premier Empire. En effet, Napoléon fit venir de nombreux ouvriers de France et d’Italie pour reconstituer sa marine de guerre et revitaliser les chantiers de constructions navales de l’arsenal de Toulon. De très nombreux ouvriers de Gênes vinrent s’installer à Toulon avec leurs familles et amenèrent avec elles la fameuse galette.

Temps de préparation: 5 minutes

Temps de repos: une nuit au réfrigérateur

Temps de cuisson: 40 minutes environ au four selon l’épaisseur de votre galette

Ingrédients pour une galette de la taille d’une pizza:

  • 150 g de farine de pois chiche
  • 300 ml d’eau
  • du sel et du poivre
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

Préparation:

La veille au soir, mettre la farine dans un grand récipient et commencer à mélanger en ajoutant doucement l’eau. Vous pouvez utiliser un fouet électrique. Il ne doit pas y a voir de grumeaux. Saler et continuer à mélanger.

J’ai fait reposer le mélange une nuit au réfrigérateur couvert d’un film transparent.

Le lendemain, huiler un moule à tarte ou à pizza et y verser le mélange (idéalement la galette doit avoir environ 3 mm d’épaisseur, la mienne était un peu plus épaisse). Rajouter un filet d’huile d’olive sur la préparation farine-eau. Celle-ci est très liquide, c’est normal. Elle a la consistance de la pâte à crêpe.

Enfourner à 180° pendant environ 40 minutes puis allumer le grill quelques minutes pour qu’elle soit bien dorée. Si des bulles se forment pendant la cuisson, les éclater. 

Il est possible de cuire la galette à la poêle, 15 minutes de chaque côté, mais personnellement je préfère la cuisson dans le four, l’idéal serait de la cuire dans un four à bois. Elle doit être croustillante en surface et très moelleuse au-dessous.

Couper la galette en parts, poivrer et servir bien chaude pour accompagner une salade, pour l’apéro ou tout simplement à grignoter comme un petit bout de pain. En 5 minutes il ne restait plus une miette! 

Vous pourriez aussi aimer

21 commentaires

  • Répondre
    Unknown
    avril 18, 2015 à 4:55

    Super ! J'ai beaucoup aimé ! Ca change et ça cale bien ! C'est parfait avec une salade !

  • Répondre
    Unknown
    janvier 25, 2016 à 1:32

    La question va peut-être vous paraître bête mais est-ce que le goût de la farine est très prononcé? Je suis pour ainsi dire la seule à aimer les pois chiches à la maison et une galette pour moi toute seule me semble un peu beaucoup lol

    • Répondre
      Stephanie
      janvier 25, 2016 à 2:55

      On n'a pas l'impression de manger du pois-chiche si telle est la question, on le sent bien sûr, mais ce n'est pas la même chose que de les manger entiers. La pâte est très fine et avec de l'huile d'olive et du sel c'est extra! Pour faire un essai tu peux toujours diminuer les proportions de moitié. Peut-être que certains seront tentés de goûter! 🙂 Tiens moi au courant, j'espère que tu vas aimer!

  • Répondre
    Unknown
    janvier 25, 2016 à 7:02

    Je vais tester on verra bien ce que ça donnera lol. Peut-être que je ferai des envieux ou peut-être que j'aurai tout pour moi :-p

    • Répondre
      Stephanie
      janvier 25, 2016 à 8:27

      La galette de pois-chiche est très populaire dans le sud de la France, tout le monde l'aime. J'espère qu'elle aura du succès chez toi aussi! 😉

  • Répondre
    Milo-u
    avril 26, 2016 à 4:24

    C'était drôlement bon quand je l'avais fait, du coup demain je me fais un sandwich en mettant du pesto d'olives et des feuilles de salade entre deux tranches de galette 😀

    • Répondre
      Stephanie
      avril 29, 2016 à 7:19

      Belle idée! 🙂

  • Répondre
    vic
    septembre 13, 2016 à 4:16

    hum ça à l'air super bon, trempé dans du houmous hum, vais tester 🙂

    • Répondre
      Stephanie
      septembre 13, 2016 à 9:31

      Ca ferait beaucoup de pois chiches, je te conseille de la déguster telle quelle avec une salade, des tomates, bref quelque chose de frais 😉

    • Répondre
      vic
      septembre 14, 2016 à 4:15

      Oui bonne idée, j'ai une question dans les ingrédients tu mets 3 cuillère à soupe d'huile d'olive mais dans la recette je ne les vois pas ni le poivre, faut-il en mettre?

    • Répondre
      Stephanie
      septembre 14, 2016 à 8:14

      Si si, regarde bien. L'huile il faut la mettre sur la préparation farine-eau une fois dans le moule et on poivre avant se servir!
      Tu me diras si tu aimes 🙂

  • Répondre
    vic
    septembre 20, 2016 à 1:23

    C'est super bon, j'adore 🙂

    • Répondre
      Stephanie
      septembre 20, 2016 à 8:20

      Merci pour ton retour! Belle soirée!

  • Répondre
    Céline
    janvier 28, 2017 à 9:11

    Très bonne, servie en accompagnement d'une soupe de légumes. Merci pour le partage.
    Bon week-end Stéphanie 🙂

    • Répondre
      Stephanie
      janvier 30, 2017 à 8:07

      Merci avec un peu de retard, du coup je te souhaite une bonne semaine 🙂

  • Répondre
    Unknown
    novembre 2, 2017 à 9:11

    Ah oui c'est trop bon !
    Sur le marché de Toulon dans le Var, cours Lafayette, 3 vendeurs ambulants de "Cade" au feu de bois. Cade étant le nom donné ici à la socca, nom + niçois-italien.
    Et pour la petite histoire, chez les Pied-noirs d'origine espagnole, on l'appelle la "calentita".
    Un soupçon de poivre, de cumin en poudre !!!! Oh purée, c'est bon comme là-bas, dis !

    • Répondre
      Stephanie
      novembre 2, 2017 à 8:05

      Comme tu dis!! J'adore ce genre de recettes, pleine d'histoire et de saveurs. Les recettes de street food sont souvent les meilleures pour découvrir une ville! À bientôt Carol 🙂

  • Répondre
    touria
    septembre 18, 2018 à 7:10

    chez nous on 'appelle "KARANTIKA" c'est trop bon …………. parsemez un peu de cumin moulu et paprika par dessus un délice

    • Répondre
      Stephanie
      septembre 18, 2018 à 9:00

      J'essayerai avec le cumin, j'adore ça! Merci du tuyau 🙂

  • Répondre
    JEANPIERRE
    mars 20, 2019 à 8:54

    J’ai parsemé de graines de chanvre avant cuisson, délicieux, et ça croustille !

    • Répondre
      Stephanie
      mars 21, 2019 à 8:55

      C'est une bien belle idée! Merci pour ton retour 🙂

    Laisser un commentaire