Spaghetti aux olives, citron et origan - chapelure de pistaches


Aujourd'hui pas envie de cuisiner du tout, du tout, du tout! Dites-moi que ça vous arrive aussi !?! J'ai encore les ouvriers une partie de la matinée et quand ils sont partis et que tout est propre, je n'ai plus du tout envie de salir la cuisine. Je me force quand même à cuisiner un peu, il faut bien que les enfants mangent et moi aussi si je ne veux pas tomber dans les pommes ! Aujourd'hui je ne me suis pas trop cassée la tête, j'ai fait des pâtes pour mon fils et moi et une tarte feuilletée aux poivrons rôtis pour ma fille (qui a décidé qu'elle n'aimait plus les pâtes) et mon mari (qui a décidé de ne plus manger de pâtes) !! Je pense que moi demain je déciderai de commencer un jeûne ou de faire grève. Peut-être qu'au bout d'une semaine sans maman qui cuisine ils arrêteront de faire les difficiles, qu'en pensez-vous? 
Je partage quand même avec vous mon plat de pâtes facile et rapide et vachement bon et tant pis pour ceux qui n'en voulaient pas moi je me suis régalée !! 


Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 23 minutes au total

Ingrédients pour 2 personnes :
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1-2 gousse d'ail
  • 1/2 citron
  • 1 vingtaine d'olives vertes dénoyautées
  • Un peu d'origan séché
  • 1 douzaine de tomates cerise
  • 150-200 g de spaghetti
  • Gros sel pour la cuisson
Pour un pot de chapelure aux pistaches:
  • 1 tranche de pain dur (50 g environ)
  • 30 g de pistaches
  • 1 pincée d'ail en poudre

Préparation:

1. La chapelure: faire toaster le pain et les pistaches dans un four à 180-200°C pendant 8 minutes environ. 

2. Couper le pain grillé en morceaux et mixer en une poudre avec les pistaches et la poudre d'ail. 

Cette chapelure se conserve dans un bocal en verre. Vous pourrez l'utiliser sur bien des plats.



3. Faire chauffer une grande casserole d'eau.

4. Pendant ce temps, chauffer une sauteuse. Une fois chaude, verser l'huile d'olive et faire dorer l'ail avec le citron coupé en tranches, les olives vertes coupées en rondelles et une pincée d'origan. 


5. Laver et couper les tomates cerise en deux ou en quartiers selon leur taille. 

6. Quand l'eau bout, saler avec du gros sel. Attendre que l'eau bout à nouveau, puis jeter les pâtes dans la casserole. Cuire le temps indiqué sur le paquet en mélangeant de temps en temps.

7. Égoutter les pâtes en prenant soin de garder un peu d'eau de cuisson à part. Verser de suite les pâtes dans la sauteuse avec les tomates. À feu éteint, mélanger en ajoutant quelques cuillerées d'eau de cuisson si nécessaire. 


8. Ajouter enfin 2-3 c. à s. de chapelure aux pistaches et mélanger.


Donner quelques tours de moulin à poivre et déguster sans attendre!


Très bon appétit!



Commentaires

  1. Une belle assiette de spaghetti, ensoleillée comme j'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Passe une très belle journée :-)

      Supprimer
  2. Oh comme je te comprends .....cela m'arrive aussi de ne pas avoir envie de cuisiner du tout .......Alors c'est Jean-Luc prend le relais. Juste une fois de temps en temps me faire servir Quel bonheur.
    J'ai hâte de faire ce plat pour nous ..... nous adorons les spaghettis, mais j'attends que les travaux seront terminés chez nous aussi. J'ai fait les lasagnes aux légumes d'ETE auj... que nous avons partagés avec les artisans c'était succulents bien mouillés et appréciés par Tous. Un vrai régal Merci Stéphanie pour tout
    Bises Francine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Francine, c'est bien de se faire servir de temps en temps oui :-) Mon mari aussi cuisine parfois et c'est apprécié, d'autant plus s'il lave la cuisine après !!
      Tout le monde est en mode travaux dis-donc ! Nous on a pratiquement terminé, même si à l'heure ou je t'écris j'ai encore du monde à la maison. Tout aurait dû être terminé il y a au moins deux semaines, mais nous avons eu un défaut de fabrication sur une pièce et du coup beaucoup de retard. C'est vraiment bête!
      Passe une bonne journée :-)

      Supprimer
    2. Merci à toi aussi Belle journée ensoleillé chez nous on passe de l'hiver à l' ETE 30° de prévu pour auj.

      Supprimer
  3. Oh mais moi si j'étais ta fille ou ton mari (il essaie le low carb??) j'aurais volontiers pris une portion de plat très tentant ! Moi aussi il m'arrive de n'avoir aucun courage ou inspiration pour cuisiner. ..mais dans ce cas c'est ton blog qui me sauve la mise et me redonne envie de me mettre aux fourneaux! Bon courage jusqu'à la fin des travaux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message! Mon mari est en mode sport intensif et veut donc éliminer les pâtes et tous les produits à base de farine de blé. Les goûts des enfants changent tous les jours, ce qui n'est pas très pratique comme tu peux bien imaginer! Je suis généralement plutôt cool et finalement on trouve toujours quelque chose à faire. Je suis contente que le blog t'aide et te donne des idées les jours ou comme moi tu ne sais pas quoi faire ou que tu n'as pas envie de passer des heures aux fourneaux! Bonne journée :-)

      Supprimer
  4. Salut Stéphanie, oui oui je te rassure ça nous arrive à toutes... Dans ces moments là, je dégaine le couscous de sarrasin (1 volume de couscous, 1 volume d'eau bouilllante, on couvre et on laisse gonfler), prêt en 5 minutes chrono !! J'ajoute de l'huile, des herbes, de l'ail, des crudités et je dévore le tout :-)
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça c'est aussi un plat que j'adore faire, surtout en été car pas besoin de cuisson!! Quelques tomates, une boite de pois chiche, des herbes et VOILA ! Bonne journée!

      Supprimer
  5. Moi quand j'ai la flemme de cuisiner, mes assiettes ne sont pas aussi appétissantes !!!
    Ahah le goût des enfants... et des maris... il y aurait de quoi écrire un livre ! Quand ils font les difficiles, je fais un "buffet", en gros tous les petits restes, beaucoup de crudités, des avocats... chacun finit par y trouver son compte et le choix leur plaît.
    Si le mari est vraiment pénible... et bien on n'est jamais mieux servi que par soi-même :-) heureusement il cuisine pas mal le weekend quand il a plus de temps !
    Rien à voir mais j'ai des burgers de haricots rouges qui nous attendent au frais pour ce soir, compilation de plusieurs de tes recettes. Je me suis enfin lancée et il me tarde de les goûter !
    Bonne journée et j'ai hâte pour toi que ces travaux finissent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien oui les petits restes! Je mets aussi plusieurs choses sur la table, même des petites tartines de tomates et comme tu dis, chacun y trouve finalement quelque chose à se mettre sous la dent! Contente de savoir que je ne suis pas la seule dans la galère ;-)
      Bon week-end Jen !

      Supprimer
  6. Hahahaha ! 100% d'accord avec toi : ils feront moins les mâlins et les difficiles quand tu feras la grêve de la cuisine !
    Bon, moi, je boude ton blog parce que déjà plus d'asperges et pas encore de tomates alors ça va bien comme ça ^^ ! En vrai, je vais enfin pouvoir cuisiner un peu pour mon plaisir le week-end prochain (3 jours avec suffisamment d'averses pour ne pas terminer mes travaux de jardinage et donc être coincée en cuisine... (subtile perversion printanière entre une envie de grattouiller la terre tout en passant mon temps aux fourneaux !). Donc je dédaigne tes pâtes (alors que j'en ai une forte envie ces jours-ci) et tes derniers posts (parce que je n'ai plus de kiwis non plus...) pour aller trouver l'inspiration dans tes messages précédents (je me souviens de boulettes qui m'avaient fait saliver il y a peu !).
    Et sinon, je confirme que la cuisine est parfois (souvent ?) une contrainte ménagère qui me rebute (mais heureusement, depuis quelques temps, j'ai une femme de ménage qui passe derrière moi les lundis matin, et tant pis si elle utilise trop de liquide vaisselle à mon goût !!!!
    Gros bisous Stéphanie ! (je boude, mais pas pour de vrai ;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu trouveras de quoi faire! Ici on est passé de l'hiver à l'été en l'espace de deux jours. Ce week-end pas de cuisine pour moi, on va à la plage!!
      Bises

      Supprimer
  7. Ahhhhhh, les pâtes, la base !
    Mais chez toi, c'est toujours avec le petit truc en plus qui va nous faire racler le plat !
    Ici, à Valence, c'est la chaleur brutale qui nous enlève toute envie de cuisiner ; alors merci pour cette jolie recette de spaghetti avec sa chapelure originale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi, chaleur insupportable!! On nous annonce du 40 ce week-end, l'horreur! C'était tellement bien le printemps !!!
      Pas de cuisine donc, mais de la pastèque, des jus et des petites salades!
      Bon we :-)

      Supprimer
  8. Hello ma jolie P'tite Fée Stéphanie ♥, oh j'imagine bien le petit calvaire quand ils décident de ne plus manger certains aliments pas facile ! Mais vu que tu fais de bons et supers petits plats, je pense qu'ils ne feront pas de grève de pâtes ;) En tout cas miam, avec la pistache en chapelure un petit goût noiseté et une pointe de sucré, ça doit être tout juste excellent. Encore une chouette recette que tu nous proposes, pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, grève de pâtes! C'est pas grave, j'ai d'autres recettes dans mon sac ;-)
      On trouve toujours quelque chose!
      Passe un bon week-end, bises :-)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr