Gourmandises et gâteaux/ Recettes pour les fêtes

« Cotognata di mele cotogne » – Pâtes de coings

C’est avec une recette italienne ancienne bien gourmande que je clos l’année. Entre une confiture et une gelée, ces bonbons de coings gélatineux sont un régal absolu. La récolte des coings se fait fin octobre et j’avais gardé cette recette dans mon tiroir pour les fêtes. Ils sont enrobés de sucre et se conservent plusieurs mois. En hiver, nous profitons des conserves faites durant l’été non ? Nous nous régalons en ce moment des confitures de fruits, fraises, cerises et prunes, des bocaux de légumes d’été grillés, courgettes et aubergines, et des conserves de tomates faites au mois d’août.

Cette année a été pleine de beaux projets dont « Babkas, rolls et brioches » et « Veggie Italie » , mes deux livres parus aux Éditions La Plage cet automne. L’année 2022 débutera en fanfare avec un nouveau livre. Il est déjà annoncé sur les sites de vente en ligne, « Levain, mon beau levain » sort enfin en version papier ! La version E-book a eu tellement de succès que nous avons décidé d’imprimer le livre et de l’enrichir de nouvelles recettes pour un livre encore plus complet. Je vous en reparlerai bien sûr l’année prochaine !

Je vais profiter de ces vacances de Noël pour me reposer et surtout surtout pour passer du temps en famille. J’ai envie de prendre mon temps, lire, regarder des films, paresser, faire des jeux avec les enfants et de belles promenades avec mes chiens.

Je vous embrasse fort en espérant vous retrouver nombreux l’année prochaine ! Merci à vous pour votre fidélité, votre gentillesse et votre soutien.

À l’année prochaine ! Stéphanie 🙂

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de cuisson: 40 minutes

Temps de repos: 2-3 jours

Ingrédients:

  • 1 kg de coings
  • 500 g de sucre roux de canne
  • 1 citron pressé

Préparation:

1.Nettoyer les coings dans un linge humide pour ôter tout le petit duvet. Retirer les parties abîmées et couper les fruits en petits morceaux, sans les peler, ni les épépiner.

2. Verser dans une casserole avec le jus de citron et cuire jusqu’à tendreté. Ajouter un verre d’eau durant la cuisson. La chair doit s’écraser facilement à la fourchette.

3. Passer les coings au moulin à légumes. On obtient une fine purée.

4. Verser à nouveau toute la purée de coings dans la casserole avec le sucre. Porter à légère ébullition et faire mijoter environ 30 minutes ou jusqu’à obtention de la consistance désirée.

5. Transférer la préparation encore chaude dans un moule tapissé de papier cuisson ou préalablement humidifié. Bien étaler de manière uniforme. Laisser refroidir complètement et reposer 1 ou 2 jours dans un endroit frais et sec avant de démouler la pâte.

Astuce : pour raccourcir les temps de repos, mélanger la préparation encore chaude avec 1 c. à c. d’agar agar et faire bouillir 2 minutes en mélangeant. L’agar va aider la pâte à durcir plus rapidement.

6. Démouler et couper en cubes. Selon les goûts, enrober chaque cube dans le sucre.

Conserver dans une boite en fer dans un endroit frais et sec plusieurs mois.

La recette vous a plu ? Le blog vous aide au quotidien ?

Pour un blog sans publicité et agréable à lire pour mes lecteurs, j’ai fait le choix de bannir la publicité, mais derrière chaque recette, se cachent des heures de travail .

Vous pouvez  désormais soutenir mon travail de blogueuse et d’auteure en faisant un don sur Pay Pal. 

Les donations ne sont pas obligatoires, il n’y a pas de petit ou de grand don. Un petit message sous les recettes testées est aussi une belle manière de soutenir le blog.

Merci infiniment!




Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  • Répondre
    coeur vaillant
    décembre 24, 2021 à 10:44

    Merci Stéphanie pour cette belle année en ta compagnie !
    Nous serons là, l’année prochaine parce que tes recettes sont miamissimes 😍, variées, trooooooop belles tes photos et vraiment top tes pas à pas, faciles à réaliser en famille et que tu es la blogueuse la plus sympa de l’univers !
    Des bises de nous 3 depuis la Savoie 😘😘😘

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 26, 2021 à 10:38

      À l’année prochaine ! J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Noël !
      Bisous

  • Répondre
    Karine
    décembre 24, 2021 à 5:19

    Chère Stéphanie, on dit que le levain se traite comme un petit animal de compagnie : avec douceur, attention et régularité sinon il meurt! Hé bien voilà une entrée en matière évocatrice pour 2022! Mais pour l’instant, nous sommes encore dans l’attente du Père Noël j’espère qu’il vous gâtera ainsi que ceux qui vous sont chers. Très joyeux Noël, Stéphanie.

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 26, 2021 à 10:34

      Un peu oui…. mais c’est quand même moins « contraignant », pas besoin le promener, rires !
      J’espère que vous avez passé un joyeux Noël 🙂

  • Répondre
    MilkyAway
    décembre 27, 2021 à 3:48

    Hello ma jolie P’tite Fée Stéphanie ❤️, ah j’en cherchais une justement de recette pour confectionner ce jolies pâtes de fruits ! La dernière fut un fiasco total et on ne m’y reprendra plus sur des sites de recettes bien côtés mais où l’on retrouve des recettes tangentes ! Peut-on l’adapter au kaki ? Pleins de gros bisous

    • Répondre
      Stéphanie
      décembre 30, 2021 à 7:26

      Coucou, je ne sais pas car je n’ai pas testé donc je ne voudrais pas te dire de bêtises! C’est un fruit que j’achète souvent pour mon mari , mais que personnellement je n’aime pas du tout. C’est sûrement possible car on peut faire des pâtes de fruits avec tous les fruits à confiture. Tu me diras si tu testes 🙂
      Belle fin d’année !

    Laisser un commentaire