Boulettes de haricots blancs


Je suis sans frigo depuis plus d'une semaine. Le mien a rendu l'âme ou disons plutôt qu'il est gravement malade. Hors production, le technicien va essayer de me retrouver les pièces cassées. Nous nous posons bien évidemment la question, le faire réparer ou le changer? La réparation est plutôt onéreuse et ça n'en vaut pas forcément la peine puisqu'il a déjà 12 ans. On attend de voir si on peut avoir les pièces, on décidera après. En attendant, je m'arrange comme je peux. Nous consommons principalement des fruits et légumes frais que je peux stocker sur le balcon, mais c'est plus problématique pour les petits restes, le lait ou les fromages végétaux.  Il me restait dans le congélateur des haricots blancs (je prépare toujours une grande quantité de légumes secs pour pouvoir congeler des portions individuelles) et du persil, il fallait les utiliser au plus vite pour ne pas devoir les jeter. Les boulettes sont la recette anti-gaspi parfaite! J'ai même pu utiliser un reste de pain dur et la carotte qui trainait dans le bac à légumes, quoi demander de plus? 
Je vais devoir me creuser un peu les méninges pour les prochains jours. L'idée de rester volontairement sans frigo m'est passée par l'esprit, mais il fait tellement chaud en été qu'il est absolument indispensable de tout mettre au frais, y compris les farines et le chocolat! 

J'ai préparé mes boulettes avec des spaghetti aux câpres, elles peuvent aussi s'accompagner d'une salade ou de légumes poêlés et sont parfaites dans un bouddha bowl! 


Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 6-8 minutes

Ingrédients pour 18 boulettes: 
  • 110 g de pain rassis
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 4-5 tomates séchées
  • 3-4 c. à s. de persil frais ciselé
  • 600 g de haricots blancs cuits
  • Sel et poivre
  • 2 c. à s. de farine de maïs (ou de chapelure)
  • Huile d'olive pour la cuisson
Préparation: 

1. Émietter le pain rassis.

2. Peler la carotte, l'oignon et l'ail. Couper en morceaux. 

3. Couper finement les tomates séchées. 

4. Laver, sécher et ciseler le persil. 

5. Verser dans le mixeur les haricots blancs avec le reste des ingrédients. Saler et poivrer selon les goûts. Mixer jusqu'à obtention d'une farce homogène. 



6. Façonner des boulettes avec les mains. Les rouler dans un peu de chapelure ou de farine de maïs.


7. Chauffer une poêle huilée et faire dorer les boulettes quelques minutes de chaque côté. 



Bon appétit!








Cliquez ICI pour imprimer la recette !





La recette vous a plu? Le blog vous aide au quotidien? 

Pour un blog sans publicité et agréable à lire pour mes lecteurs, j'ai fait le choix de bannir la publicité, mais derrière chaque recette, se cachent des heures de travail non rémunéré. 

Vous pouvez  désormais soutenir mon travail en faisant un don sur Pay Pal ! 

Les donations ne sont pas obligatoires,  il n'y a pas de petit ou de grand don. Je mets dans mon travail beaucoup d'amour, de temps et de passion, libre à 
chacun de soutenir mon travail ou pas. 


Commentaires

  1. Je suis fan de boulettes, et celles ci me tentent terriblement! Je note pour mes prochaines courses. Bizz et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Hello Madame La Fée ! Aaaaah une vie sans frigo... Vaste questionnement ! Le mien a 19 ans, en pleine forme et je croise les doigts pour qu'il vieillisse avec moi... Je me suis déjà posée la question par 2 fois de vivre sans car je sais que c'est possible et même dans ta région, puisque les frigos n'existent pas depuis si longtemps que ça... J'ai demandé à ma mère qui a connu cette époque et les courses se faisaient chaque jour (mais comment faisaient les commerçants ?...). Mais pour cela, il ne faut pas avoir un travail à temps plein à l'extérieur (ni passer plus de 2h dans les transports en commun !) parce que cela veut dire cuisiner chaque jour. Cela m'a tellement paru un autre monde que j'ai vite refermé la boîte à questions (ouvertes 2 fois quand même...) pour ne pas me faire de noeuds au cerveau ^^.
    Et sinon, tes boulettes sont bien belles et deux petits conseils si tu dois réinvestir : acheter un appareil reconditionné par une asso si cela existe chez toi (en France, il y a Envie) et acheter un frigo avec 2 moteurs différents pour frigo et congélo ;-).
    Gros bisous et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère retrouver les pièces .... on verra bien!
      J'ai longtemps fait mes courses quotidiennement, mais on a forcément des restes ou des choses à mettre au frais. Tu fais quoi de ton lait d'amande entamé le matin? Si tu ne le mets pas au frais, tu le jettes, surtout en été quand il fait chaud. Bref, frigo obligé pour moi!!

      Supprimer
    2. Je croise les doigts pour les pièces détachées...

      Supprimer
  3. Ma grand-mère n'achetait que ce qui était consommé le jour même, le midi même en fait et s'il y avait des restes, cela accompagnait la soupe du soir et ce genre de dîner. Je sais qu'en hiver, beaucoup d'aliments étaient conservés sur le rebord de la fenêtre, au frais.
    Par chez toi, ça serait intéressant de savoir comment s'organisaient les anciens alors qu'il fait si chaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les campagnes, les murs en pierre étaient très épais ... rien à voir avec nos apparts!! :-((((
      Dans les "masserie" en été il fait bon, pas trop chaud. J'imagine que les gens achetaient quotidiennement ce dont ils avaient besoin. Les produits industriels nécessitant de rester au frigo n'existaient pas et les légumes étaient mis dans de l'huile pour la conservation.

      Supprimer
    2. Encore un sujet "sans frigo" que je vais devoir creuser parce ma grand-mère (parisienne depuis au moins 1910), vivait à Paris donc en appartement et il doit donc y avoir l'équivalent à Bari ? Il y avait peut-être des caves fraîches ? Bon, ma grand-mère ne m'a pas parlé de la conservation des aliments dans son enfance donc je vais creuser un peu et interroger ma mère...

      Supprimer
    3. Je demanderais aussi à ma grand-mère... mais pendant la guerre ils n'avaient rien, donc la situation était aussi bien différente :-(
      Je ne me suis jamais vraiment posée la question... jusqu'à ce que mon frigo me laisse en plan!
      Bisous !

      Supprimer
  4. Anne-Catherine27 janvier, 2020

    Bonjour
    Est ce que la polenta c'est la même chose que de la farine de mais ?
    Merci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne-Catherine, oui et non! On fait bien la polenta avec la farine de maïs, mais on ne fait pas de la polenta avec toutes les farines de maïs. La farine de maïs est beaucoup plus fine, elle ressemble vraiment à une farine.
      La semoule pour polenta ressemble à la semoule de couscous fine, son grain est bien plus gros que le grain de la farine de maïs. La fécule c'est encore autre chose ;-)

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup l'idée d'utiliser les haricots sous une autre forme; ça pourrait devenir une devinette pendant le repas!
    Je ne mange pas de pain, par quoi tu remplacerai le pain rassis ? J'adore tes recettes, mais je ne suis pas exclusivement végétarienne. Penses tu qu'un œuf donnerait la même résultat?
    Bonne journée!
    Donne nous des infos sur tes pièces détachées ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa la devinette! Je joue aussi à ce jeu avec des gâteaux à la courgette ou à la carotte ;-)
      Les boulettes contiennent souvent de l'oeuf qui est utilisé comme liant.
      Tu me diras si tu testes car du coup je ne peux pas t'aider pour les quantités!
      Pour les pièces détachées, mauvaise nouvelle pour nous. Impossible de les retrouver car le frigo n'est plus produit depuis des années,
      on va devoir en acheter un autre.
      Ça ne nous arrange pas trop forcément, mais on n'a pas vraiment le choix!
      Et bien sûr les classe A +++ coûtent tous beaucoup plus chers.
      C'est gentil d'avoir demandé :-)
      Passe un bon we !

      Supprimer
  6. Hello ma jolie P'tite Fée Stéphanie ❤️, J'espère que ça ira avec ton frigo, ce n'est pas évident :O ! Merci pour cette chouette recette, je suis tellement adepte de tes boulettes végétales ! Pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ira ça ira... ce n'est que matériel donc pas bien grave!! J'essaye de toujours voir le verre à moitié plein ;-)
      Bisous et belle semaine à toi!!

      Supprimer
  7. bonjour, mes enfants et mon mari ont adorés, merci pour la recette!
    et pourtant ma famille homnivore se plaint souvent d'avoir faim lorsque je fais des recettes végétales, mais là c'est bien copieux, nickel!
    par contre je n'ai pas trouvé la farine de mais. j'ai regardé dans mon magasin bio ou je fais mes courses et dans une grande surface classique. et rien... c'est un ingrédient qu'on trouve aussi en france?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Florence, je suis ravie que la recette vous plaise!! Vous devriez tester les burgers, c'est bien copieux aussi ;-)
      La farine de maïs est une farine très courante oui, on l'utilise par exemple pour faire la polenta ou des galettes de semoule ;-)
      Excellent week-end de Pâques :-)

      Supprimer
    2. Florence23 mai, 2020

      merci beaucoup, j'ai fini par trouver la farine de mais dans un paquet marqué "polenta". on a testé les burgers et celui mexicain a été adoré par toute la famille!
      j'ai encore une petite question : avec mon robot (d'entrée de gamme) j'ai beaucoup de mal à mixer les legumineuses, ca mixe dessous mais pqs dessus, je suis obligée d'ouvrir sans arrêt pour touiller à la cuillère, bref une vraie galère. Est ce que c'est un problème d'appareil ou bien il y a une technique particulière? qu'est ce que vous avez comme appareil : un mixeur ou un blendeur?

      Supprimer
    3. Bonsoir Florence, si ton mixeur est petit, tu dois malheureusement stopper ton robot de temps en temps pour mélanger le tout. Pour ce genre de préparations (avec des quantités importantes), j'utilise un robot avec un bol plus grand. Il faut utiliser un mixeur, pas un blender qui n'est pas adapté.

      Supprimer
  8. Florence24 mai, 2020

    merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  9. A l'attention de "TIC TICS", tu peux remplacé le pain par de la poudre d'amande, c'est un aliment sec, qui va permettre d’agglomérer les boulettes. Bozu

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr